Accueil Economie La Commission européenne veut 42 milliards d’euros pour l’industrie des semi-conducteurs afin...

La Commission européenne veut 42 milliards d’euros pour l’industrie des semi-conducteurs afin de réduire la dépendance à l’égard de l’Asie

119
0

La Commission européenne proposera mardi de débloquer près de 42 milliards d’euros d’argent public pour l’industrie des semi-conducteurs afin de réduire sa dépendance vis-à-vis de l’Asie dans ce secteur stratégique où sévit actuellement une crise d’approvisionnement, rapporte l’AFP.

Les analystes soulignent que l’Europe souffre actuellement d’une double dépendance à l’égard des semi-conducteurs. D’une part, il y a la dépendance vis-à-vis des États-Unis pour la conception des puces, comme c’est le cas pour des entreprises telles qu’Intel, Micron, Nvydia et AMD. Et d’autre part, une dépendance à l’égard de l’Asie, où se trouvent la plupart des opérations de fabrication de puces, notamment à où opère le géant TSMC, mais aussi en Corée du Sud, grâce à des entreprises comme Samsung et SK Hynix, et de plus en plus en .

Lire aussi :  Honda prévoit de produire plus de 2 millions de véhicules électriques par an d'ici à 2030 et d'introduire 30 nouveaux modèles électriques.

L’Union européenne dépend de Taïwan pour plus de la moitié de ses besoins, a expliqué le commissaire Thierry Breton. Cela représente un risque économique majeur si un conflit militaire avec la Chine venait à éclater. « Si Taïwan n’était plus en mesure d’exporter, presque toutes les usines du monde fermeraient en trois semaines », a averti M. Breton.

Article précédentQuand Novak Djokovic fait l’éloge de Karen Khachanov
Article suivantNovak Djokovic fait les choses les plus simples de manière presque imperceptible et brillante », déclare un expert.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !