La Cathédrale St Paul vue du côté sud de la Tamise

0 87

 

Voilà LE chef-d’œuvre de Sir Christopher Wren : la Cathédrale Saint-Paul. Je vous avais déjà parlé de lui à propos de l’Observatoire royal de Greenwich, mais la cathédrale est sans doute son œuvre la plus connue. L’architecte a été chargé de la reconstruction de la cathédrale détruite après le grand incendie de 1666 et il a construit un dôme qui culmine à 110 mètres de hauteur en plein cœur de la City. La vue d’en haut est à couper le souffle. Pour arriver à voir tout Londres de la cathédrale, il faut monter pas moins de 528 marches.

La Cathédrale St Paul à Londres

Les 259 premières marches mènent à la galerie des murmures (Whispering Gallery) qui offre une vue magnifique sur l’intérieur de la cathédrale. Les peintures de la voute sont sublimes mais il est interdit de prendre des photos dans l’enceinte de la cathédrale: je ne pourrai donc pas vous montrer; pour les voir, il faut y aller (et payer 14,50£ l’entrée ? éventuellement vous pouvez avoir des remises sur l’entrée ). Cette galerie s’appelle ainsi car si l’on chuchote d’un côté, la personne qui est du côté opposé peut entendre alors qu’il y a près de 35 mètres d’écart. 

Une fois 378 marches montées, on arrive à la galerie de pierre (Stone Gallery) de laquelle on a déjà une vue imprenable sur la ville mais on est entourés de barreaux. Pour arriver à la galerie d’or (Golden Gallery), il faut monter les 528 marches dans des escaliers de plus en plus étroits (si vous avez le vertige ou que vous êtes claustrophobes, vous pouvez tout aussi bien profiter de la cathédrale depuis le sol ou même la crypte en sous-sol). C’est de la Golden Gallery que la vue est la plus saisissante ! Le vent était très fort au moment où j’y suis allée et la pluie (qui était en fait de la neige à cette hauteur) commençait à tomber mais malgré le froid, je suis restée un bon moment à faire le tour pour admirer tout Londres. Il y a très peu de place tout en haut, beaucoup moins qu’à la galerie de pierre; il est donc très difficile de circuler, mais on peut faire le tour entier, ce qui n’est pas le cas à la galerie précédente qui ne permet de faire qu’un demi-tour.

Cette cathédrale est un des édifices de Londres que je préfère et j’en avais déjà une vision très précise avant même d’y aller grâce à Mary Poppins. Je pense que tout le monde se souvient de cette magnifique chanson Feed the birds que chante Julie Andrews et où l’on voit la « dame aux pigeons » sur les escaliers de la cathédrale. Au moment où j’y suis allée, la lumière était très sombre, comme dans le film, le ciel était noir et j’avais cette chanson dans la tête. Comme quoi, on voyage déjà par les films avant même de voyager en vrai. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.