Accueil Dernières minutes ! Economie La capitalisation boursière d’Apple approche les 3 000 milliards de dollars, soit...

La capitalisation boursière d’Apple approche les 3 000 milliards de dollars, soit l’équivalent de celle du Royaume-Uni.

54
0

La capitalisation boursière d’Apple approche les 3 000 milliards de dollars, soit l’équivalent de la cinquième économie mondiale, la Grande-Bretagne, environ un an après avoir franchi le seuil des 2 000 milliards de dollars, rapporte Reuters.

L’action Apple a augmenté de 1,6 % mercredi, à 174 dollars l’unité. Pour atteindre une capitalisation boursière de 3 000 milliards de dollars, les actions Apple devraient se négocier à 182,85 dollars l’unité.

Les actions d’Apple sont en hausse d’environ 30 % cette année, après une progression de 80 % en 2020. En comparaison, l’indice américain S&P 500 est en hausse de 25 % sur la même période.

Lire aussi :  Les prix du gaz atteignent de nouveaux records en Europe

La capitalisation d’autres entreprises de plus de 1 000 milliards de dollars, Microsoft, Amazon, Alphabet et Tesla, a progressé de 10 à 70 %.

« Apple ne semble pas être à l’abri des fluctuations des forces économiques simplement en raison de sa marque forte. Et son portefeuille de nouveaux produits est assez solide », a déclaré Susannah Streeter, analyste principale des marchés et des investissements chez Hargreaves Lansdown.

Apple a atteint une valorisation de 1 000 milliards de dollars en 2018 et deux ans plus tard, sa valeur a doublé.

Les actions d’Apple dépassent déjà de 4 dollars l’objectif de prix médian des analystes, la plupart d’entre eux recommandant l’achat.

Lire aussi :  Conseils pour bien gérer son budget de la rentrée

Cette année, Apple a temporairement perdu son titre de société ayant la plus grande valeur au monde au profit de Microsoft, après les commentaires de son PDG Tim Cook sur les problèmes de chaîne d’approvisionnement et les difficultés à se procurer des semi-conducteurs et des composants pour fabriquer des smartphones et des ordinateurs portables.

Microsoft a besoin d’environ 500 milliards de dollars supplémentaires pour atteindre une capitalisation de 3 000 milliards de dollars.

Article précédentNovak Djokovic : Honoré, humblement, de recevoir mon propre timbre serbe
Article suivantRoger Federer se souvient : « C’est ma première victoire contre le numéro 1, je suis ravi ».
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !