Accueil Sport Karolina Pliskova réagit aux commentaires de Victoria Azarenka sur l’exploitation des entraîneurs.

Karolina Pliskova réagit aux commentaires de Victoria Azarenka sur l’exploitation des entraîneurs.

203
0

Mme Ferro affirme qu’elle a été agressée entre 2012 et 2015, alors qu’elle avait entre 15 et 18 ans. Après sa victoire au troisième tour de l’US Open, a fait preuve d’empathie envers Ferro et a appelé la WTA à réagir et à essayer de trouver des moyens de protéger les joueurs contre les entraîneurs manipulateurs et exploiteurs.

Après avoir battu Belinda Bencic au troisième tour de l’US Open, Pliskova a été invitée à donner son avis sur les commentaires d’Azarenka. Pliskova a admis qu’elle ne voit pas vraiment comment la WTA peut intervenir et aider dans ces situations.

Pliskova sur les commentaires d’Azarenka

« Je n’ai pas entendu d’histoire sur Fiona Ferro, donc je ne sais pas ce qui se passe. Je ne sais pas. Ouais, ok. Je ne pense pas qu’il y ait un problème à ce niveau. Je ne pense pas que la tournée puisse faire quelque chose à ce sujet.

Lire aussi :  Mats Wilander s'exprime sur l'affaire Marta Kostyuk-Victoria Azarenka

Je pense que c’est une question de joueurs, » Bien sûr, certaines d’entre elles sont très jeunes. Ils n’ont peut-être pas beaucoup de choix, mais ils ont quand même des parents. Je pense qu’ils ont suffisamment de personnes autour d’eux pour gérer cette situation », a-t-il expliqué.

« Je pense que ce que la tournée peut faire, ils ne peuvent pas juste aller, comme, à l’intérieur. C’est comme un truc d’équipe, c’est presque comme une famille. Ils ne peuvent pas simplement aller là-bas et dire, « Ok, vous êtes trop. » Je ne pense pas qu’il y ait un moyen.

Je ne pense pas que quelqu’un devrait, comme, parler dedans. Mais peut-être, bien sûr, avoir quelqu’un qui puisse vous aider au cas où vous auriez besoin de parler de certaines choses. Je pense qu’il y a maintenant un coach mental ou quelqu’un d’autre à chaque tournoi.

Lire aussi :  Alexis Ohanian accuse Tom Brady après que Serena Williams ait fait allusion à son retour sur le devant de la scène.

Je pense que oui. Mais je pense que ça a toujours été comme ça ici. Et bien sûr, certains entraîneurs prennent peut-être ça un peu plus au sérieux. Je ne sais pas. Il existe également de nombreuses relations entre les joueurs et les entraîneurs. C’est comme ça.

En fait, je ne sais pas ce que je pense de tout ça. Désolé. »

Pliskova et Azarenka s’affronteront en huitième de finale de l’US Open.

Article précédentRafael Nadal : « Tous les jours ne se ressemblent pas ».
Article suivantUS Open : Nick Kyrgios détrône Daniil Medvedev et aide Rafael Nadal
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !