Accueil Divertissements Sport Je ne voulais pas aggraver la situation de Novak Djokovic », déclare l’entraîneur...

Je ne voulais pas aggraver la situation de Novak Djokovic », déclare l’entraîneur principal.

79
0

Voici quelques-unes de ses déclarations : «  est numéro un parce qu’il est le joueur le plus régulier au cours des douze derniers mois, mais il n’est pas le plus fort. Il est clair que certains des joueurs qui font partie du Fab Four ne sont plus ce qu’ils étaient, mais ils peuvent encore « faire des dégâts » sur le circuit et s’imposer comme Rafa l’a fait à Melbourne. »

Djokovic a eu une 2022 plutôt torride jusqu’à présent.

Marian Vajda, ancien entraîneur principal de , a récemment déclaré qu’il n’était « pas favorable » à la participation du Serbe aux Jeux olympiques de Tokyo l’année dernière : « Je n’étais pas favorable à sa participation à Tokyo, les échéances étaient chargées, il y avait peu de temps pour se préparer et l’échec sous les cinq cercles lui a fait perdre beaucoup de force mentale et physique.

Lire aussi :  Le champion en titre Casper Ruud prêt à revenir à Bastad

J’ai compris son objectif – il aspirait à remporter l’or pour la Serbie, il s’est brisé là-bas et puis ça a marché à New York ». Novak Djokovic et Marian Vajda ont récemment annoncé qu’après de nombreuses années de collaboration, ils ont décidé de mettre un terme à leur association.

Si la décision a été prise en novembre, elle a été rendue publique la semaine dernière. « Dans un mois de décembre agité, alors qu’il avait la possibilité de se rendre en Australie, le moment n’était sans doute pas le bon, et lorsque je vous ai parlé en janvier pendant l’Open d’Australie, je ne voulais pas aggraver sa situation à Melbourne, même après son expulsion. Il ne serait pas respectueux de sortir un tel message en premier alors qu’il a beaucoup souffert », a-t-il expliqué.

Lire aussi :  On ne plaisante pas avec les Anglais ! Un supporter a été placé en garde à vue pour un acte qui passerait probablement inaperçu en Roumanie.
Article précédentRafael Nadal était à deux centimètres de perdre », se souvient Stefanos Tsitsipas.
Article suivantL’ATP enquête toujours sur les allégations d’abus domestique contre Alexander Zverev.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !