Accueil Divertissements Arts Invitation au festival d’été de l’Athenaeum. La saison d’été s’ouvre à l’Athénée...

Invitation au festival d’été de l’Athenaeum. La saison d’été s’ouvre à l’Athénée roumain

187
0

La Philharmonie « George Enescu », l’institution musicale la plus ancienne et la plus représentative de Roumanie, organise la première édition du festival international, intitulé Athenaeum Summer Festival, du 1er au 5 juillet 2022.

Le festival d’été de l’Athénée sera inauguré le vendredi 1er juillet à 19 heures par l’orchestre symphonique philharmonique George Enescu, dirigé par le chef d’orchestre bulgare Emil Tabakov, dans la salle principale de l’Athénée roumain. Le programme de la soirée comprend les œuvres : Peer Gynt – Suite No. 1, Op. 46 par Edvard Grieg, Concerto en ré mineur pour violon et orchestre, opus 47 de Jean Sibelius, avec le violoniste italien Vikram Sedona comme soliste, et Symphonie n° 4 en fa mineur, op. 36 de Pyotr Ilyich Tchaikovsky.

Le samedi 2 juillet, à midi, le festival d’été de l’Athenaeum propose un concert pour les réfugiés d’, avec des solistes de l’orchestre symphonique philharmonique George Enescu : quintette de cuivres, quintette de bois et quintette à cordes. La violoniste Natalia Pancec et la pianiste Adriana Toacsen interpréteront « Melody » de Myroslav Skoryk.

 » Athenaeum Summer Festival « , initié par M. Marin Cazacu, notre nouveau directeur, qui arrive avec un souffle artistique plein de force et d’inventivité, est le premier festival de l’histoire de la Philharmonie George Enescu, organisé par l’institution elle-même, qui vise à promouvoir les membres de l’orchestre, en particulier, et à lancer le début de la saison d’été. Je me produirai avec l’Athenaeum Brass Quintet, dans un programme très spectaculaire d’œuvres de Bach et de Mancini arrangées pour flûte solo et quintette de cuivres par Ioan Dobrinescu. Notre moment fait partie d’un concert dans lequel d’autres formules de chambre apparaîtront également, un concert dédié aux enfants, notamment ukrainiens. Ce sera un grand spectacle », a déclaré le soliste. Ion Bogdan Ștefănescu (photo).

Le Chœur Académique de la Philharmonie George Enescu, dirigé par Iosif Ion Prunner, avec les solistes Celia Costea (), Hector Lopez (ténor), Maria Bîldea (harpe) et Andrei Licareț, au piano, présentera le dimanche 3 juillet, à 19h00, des œuvres connues de Giuseppe Verdi, Alberto Ginastera, Astor Piazzolla, Francis Poulenc, Ennio Morricone, Vangelis, Gabriel Fauré, Ariel Ramirez. « Le concert du 3 juillet marquera la présence de grands compositeurs du XXe siècle dont la musique est attrayante et bien rythmée. Dans le même temps, nous poursuivons notre collaboration avec des invités de marque aux côtés de notre chœur », a déclaré le chef d’orchestre Joseph Ion Prunner.

Lire aussi :  L'œuvre " Voyage galactique " de Sabin Bălașa, vendue pour 60 000 €, et " Le corbeau " d'Adrian Ghenie, vendu pour 5 000 €.

L’Athenaeum String Orchestra, dirigé par Tiberiu Soare, et le violoniste tchèque Josef Špaček présenteront au public, le lundi 4 juillet à 19h00, le célèbre et populaire cycle « Les Saisons » d’Antonio Vivaldi, ainsi que la non moins célèbre Suite Carmen de Bizet/Scedrin.

« Les saisons sont certainement les concertos les plus célèbres de la création d’Antonio Vivaldi, d’où la grande responsabilité en termes d’interprétation : il s’agit d’une approche par laquelle, conscient des attentes du public, il faut garder un juste équilibre entre authenticité et spontanéité », a déclaré le chef d’orchestre Tiberiu Soare, qui sera à sa première rencontre avec le violoniste Josef Špaček.

« Suite Carmen pour cordes et percussions a été écrit par Rodion Șcedrin spécialement pour la ballerine Maia Plisetkaya, qui était aussi sa femme. La première a eu lieu à Cuba, d’où la composante percussion quelque peu exotique : bongos, maracas, marimba. La question centrale, comme dans l’œuvre originale de Bizet, est celle de la liberté individuelle et de la prise en charge de son propre destin, avec toutes ses conséquences », a-t-il déclaré. Tiberiu Soare (photo).

Le dernier soir du festival, mardi 5 juillet, l’Athenaeum Wind Orchestra, dirigé par Adrian Petrescu, avec Daniel Crespo à la trompette, proposera, à partir de 19 heures, des œuvres de John Williams (sous la direction de Jan Bosveld), Edward Elgar (sous la direction de Paul Lavender), Dmitri Chostakovitch et Alexander Arutiunian.

« Le mardi 5 juillet, l’Athenaeum Wind Orchestra a la joie de se produire pour la première fois devant un public. Le programme comprend des œuvres du répertoire de la musique symphonique et de la musique de film. Le soliste Daniel Crespo est Solo-Trompetist à la Filarmonica del Teatro Colon, Buenos Aires en . Il est le fils du compositeur Enrique Crespo, fondateur du célèbre German Brass Ensemble. Nous sommes très reconnaissants de l’existence de ce festival, qui met en valeur l’orchestre philharmonique George Enescu. Nous sommes très honorés que l’Athenaeum Wind Orchestra clôture ce festival de haut niveau », a conclu le chef d’orchestre Adrian Petrescu.

FESTIVAL D’ÉTÉ DE L’ATHÉNÉE

1 – 5 juillet 2022, Athénée roumain

Vendredi 1 juillet, 19:00 – Concert symphonique

Orchestre symphonique philharmonique George Enescu

Conducteur Emil Tabakov (photo)

Soliste Vikram Sedona – violon

Programme :

Edvard Grieg – Peer Gynt – Suite n° 1, Op. 46

Jean Sibelius – Concerto pour violon et orchestre en ré mineur, opus 47

P.I. Tchaïkovski – Symphonie n° 4 en fa mineur, opus 36

Lire aussi :  L'artiste roumain Adrian Ghenie a dépassé les 10 millions de dollars aux enchères

Prix des billets : 100 lei, 95 lei, 85 lei.

Samedi 2 juillet, 12h00 – Concert pour les réfugiés ukrainiens

Solistes de l’Orchestre symphonique philharmonique George Enescu

Quintette de cuivres : Stefan Simionescu, Daniel Ivan, Ioan Gabriel Luca, Pane, Lauren 21B↩iu Sima.

Soliste : Ion Bogdan Stefanescu – flûte

Programme

Johann Sebastian Bach

Trois danses ( Polonaise, Menuet et Badinerie)
Ioan Dobrinescu (arrangement)
Danse sicilienne
Benjamin Godard

Valse

Natalia Pancec – violon
Adriana Toacsen – piano

Programme

Myroslav Skoryk

Melody

Quintette de bois : Ioana Bălașa, Doris Iorga, Emil Vișenescu, Laurențiu Darie, Gabriel Răileanu.

Programme

Julio Medaglia

Suita « Belle Epoque »

Claude Debussy

Petit Noir

Quintette à cordes : Radu Chișu, Alina Toma, Iulia Goiană, Mădălina Fara,
Vlad Silaev

Programme

Peter Heidrich

Variations sur « Happy Birthday »

Fazil Say

Jazz turc

Prix du billet : 20 lei

Dimanche 3 juillet, 19h00 – Concert choral

Chœur académique de l’orchestre philharmonique « George Enescu ».

Conducteur Iosif Ion Prunner

Solistes Celia Costea – soprano

Hector Mendoza – ténor

Maria Bîldea – harpe

Piano : Andrei Licareț

Programme

Giuseppe Verdi

Chœur de l’opéra Don Carlos

Heitor Villa-Lobos

Rosa Amarella
Sagesse bénie Suita

Alberto Ginastera

Lamentations de Jérémie

Quincy Jones

Bossa Nova Soul

Astor Piazzolla

Libertango

Antonio Carlos Jobim

La fille d’Ipanema

Lucho Bermudez

Prendre la voile

Carlos Guastavino

Le pigeon a tort

Francis Poulenc

Les chemins de l’amour

Ennio Morricone

Si vous étiez

Vangelis

Comme un rêve

Gabriel Fauré

Après un rêve

Vangelis

Je suis Vangelis de « L’Oracle d’Orphée ».

Ariel Ramirez

Missa Criolla

Prix des billets :

Catégorie I : 50 lei
Catégorie II: 45 lei
Catégorie III: 40 lei

Lundi 4 juillet, 19:00 – Atheneum String Orchestra

Conducteur Tiberiu Soare

Soliste Josef Špaček – violon

Programme :

Antonio Vivaldi – Saisons

Bizet/Schedrin – Suite Carmen

Prix des billets : Catégorie I : 50 lei, Catégorie II : 45 lei. Catégorie III : 40 lei

Mardi 5 juillet, 19:00 – Athenaeum Wind Orchestra

Conducteur Adrian Petrescu (photo)

Soliste Daniel Crespo – trompette

John Williams (ar. Jan Bosveld)

Lointain et lointain

Edward Elgar ( ar. Paul Lavender)

Nimrod des Variations Enigma.

Dmitri Chostakovitch ( ar. André Waignein)

Valse de la Suite Jazz n°2

Alexander Arutiunian( ar. Guy M. Duker)

Concerto pour trompette et orchestre

Enrique Crespo

El Pasodoble et Olé

Alfred Reed

La route royale

Prix des billets : Catégorie I : 50 lei, Catégorie II : 45 lei

Catégorie III : 40 lei

Les billets sont disponibles :
– De la billetterie de l’Athénée roumain

En ligneen allant sur www.fge.org.ro – section « Calendrier ».

Article précédentL’actrice Tily Niculae parle ouvertement des défis à relever. avec son deuxième enfant : « Ils m’ont épuisé mentalement »
Article suivantÉtude de Huawei sur la sécurité des réseaux RAN et CORE de la 5G
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !