Accueil Divertissements Sport Interdire Novak Djokovic serait…’, dit un expert

Interdire Novak Djokovic serait…’, dit un expert

96
0

Le physiothĂ©rapeute Ulises Badio a rappelĂ© son histoire qui l’a fait atterrir sur le circuit ATP et a parlĂ© de l’amitiĂ© et de ce que cela signifie de faire partie de l’Ă©quipe de Novak Djokovic, qu’il a rejoint en 2017. Des paroles vraiment intĂ©ressantes et quelques dĂ©tails et anecdotes sur ce que cela signifie de travailler avec le champion de 35 ans.

Il a expliquĂ© : « J’ai commencĂ© Ă  travailler pour l’ATP entre 2011 et 2012, donc nous nous voyions de temps en temps. En tant que kinĂ©sithĂ©rapeute, j’ai toujours eu plusieurs objectifs depuis que je suis petite et mon rĂȘve a toujours Ă©tĂ© de commencer Ă  travailler avec le numĂ©ro un.

Plusieurs annĂ©es ont passĂ© et finalement en 2017, Novak m’a demandĂ© s’il voulait rejoindre son Ă©quipe pour commencer Ă  le soigner. Il m’a invitĂ© Ă  aller Ă  Roland Garros avec lui et depuis lors, nous sommes toujours ensemble ». MalgrĂ© sa grande amitiĂ© avec lui, Badio met toujours en avant sa relation professionnelle avec Nole : « La responsabilitĂ© qui existe sur un joueur de tennis comme Djokovic est de 200%.

Lire aussi :  Jannik Sinner aimerait affronter Roger Federer avant la retraite du Suisse

Quand on traite un athlĂšte comme ça, Ă  un niveau aussi Ă©levĂ©, on peut toujours ĂȘtre Ă  deux doigts de le blesser. Pour moi, il Ă©tait trĂšs important d’avoir beaucoup d’expĂ©rience dans mon domaine de travail et, dans ce cas, d’ĂȘtre un peu plus ouvert Ă  une philosophie plus alternative.

Nous travaillons avec lui 24 heures sur 24. Il ne suffit pas de passer quatre heures avec lui, pendant son entraĂźnement, et de le voir avant le match. Je le suis Ă  tout moment, mĂȘme lorsqu’il est assis, pour voir comment il va, ou combien d’eau il a bu, ou si quelqu’un lui a parlĂ© au tĂ©lĂ©phone pendant un long moment : le moindre petit dĂ©tail peut l’influencer pendant le match. »

Lire aussi :  Conclusion difficile au CFR Cluj : "Une saison ratĂ©e !" Les joueurs accusent Marius Șumudică

Djokovic se repose

Le dernier en date Ă  s’exprimer est l’ancien directeur par intĂ©rim du renseignement national amĂ©ricain Richard Grenell, qui a demandĂ© au gouvernement de « laisser l’un des meilleurs joueurs du monde jouer Ă  l’US Open. »

Laissez Novak Djokovic jouer Ă  l’@usopen ! L’U.S. Open se dĂ©prĂ©cie lorsqu’il interdit l’un des meilleurs joueurs du monde ». Grenell a tweetĂ©. Reprenant le point de vue de Grenell, le sĂ©nateur du Wisconsin Ron Johnson a dĂ©clarĂ© que les vaccins n’empĂȘchent pas l’infection et la transmission, et que l’interdiction du Serbe Ă©tait une mauvaise idĂ©e.

« @RichardGrenell a 100% raison sur ce point. Quelqu’un a-t-il remarquĂ© que les vaccins ne prĂ©viennent PAS l’infection et la transmission ? Les mandats sont idiots, inutiles et destructeurs. Combien de piqĂ»res a eu Fauci ? Interdire Djokovic serait tout aussi stupide ». Johnson a dĂ©clarĂ©.

Article prĂ©cĂ©dentMouratoglou : « C’est pourquoi Novak Djokovic a battu Kyrgios Ă  Wimbledon ».
Article suivantLa supĂ©rioritĂ© de Rafael Nadal est… », dĂ©clare la star de l’ATP.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pùtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !