Accueil Sport Il n’y aura personne comme Roger Federer », dĂ©clare son agent.

Il n’y aura personne comme Roger Federer », dĂ©clare son agent.

62
0

La Laver Cup sera le dernier podium de la carrière de . Après deux ans et demi d’un authentique calvaire, le champion suisse a pris la dĂ©cision de se retirer. L’ancien numĂ©ro 1 mondial n’a pas pu jouer autant et autant qu’il l’aurait souhaitĂ© dans la dernière partie de sa carrière, ayant dĂ» faire face Ă  une grave blessure au genou droit.

Le roi a subi trois opĂ©rations de 2020 Ă  aujourd’hui, mais il n’a pas rĂ©ussi Ă  redevenir compĂ©titif. Le 20 fois champion du Grand Chelem a connu un retour timide l’annĂ©e dernière, atteignant les huitièmes de finale Ă  Roland Garros et les quarts de finale Ă  Wimbledon.

Le bon parcours Ă  avait Ă©tĂ© « terni » par le choc contre Hubert Hurkacz sur le Center Court, avec bagels au troisième set. Bien qu’il n’ait jamais abandonnĂ© le dĂ©sir de revenir sur le circuit, le maestro bâlois a dĂ» renoncer devant l’Ă©vidence.

Quelques jours après l’annonce qui a choquĂ© le monde du , Tony Godsick a voulu rendre hommage Ă  son plus cĂ©lèbre client.

Godsick fait l’Ă©loge de Federer

Il ne manquait plus que « lui » pour que la sĂ©quence d’hommage soit vraiment complète.

L’agent de Roger Federer a donc parlĂ© de son « poulain » avec lequel il aura fait un travail de marketing colossal. Selon Tony, il y a une chose que Roger gardera pour l’Ă©ternitĂ©, quoi qu’il arrive maintenant.

« Il n’y aura personne comme Roger. Il y aura des gens qui gagneront plus de tournois ou qui auront plus de Grands Chelems. Il y aura toujours un nouveau numĂ©ro 1. Il y aura toujours quelqu’un qui brandira un trophĂ©e. Mais non, nous n’aurons jamais l’impact qu’il a eu. »

Pierre Paganini, le prĂ©parateur physique de Roger Federer depuis 22 ans, a rĂ©cemment parlĂ© du 20 fois vainqueur d’un tournoi majeur, le qualifiant de « pur Ă  100 % ». « Sa spontanĂ©itĂ©. On ne rencontre quelqu’un comme lui qu’une fois. Vous pouvez mettre n’importe qui sur cette planète en face de lui, Federer s’intĂ©ressera sincèrement Ă  lui et le mettra Ă  l’aise.

Il est honnĂŞte, sincère et curieux. Roger est toujours pur Ă  100 % », a-t-il dit. « Ce n’est pas Ă  moi de juger. J’ai Ă©tĂ© l’un de ses entraĂ®neurs pendant 22 ans, un privilège incroyable. J’ai la chance d’avoir travaillĂ© avec cet athlète et cette personne extraordinaire.

Mais si vous me demandez mon avis : je pense que c’est une dĂ©cision judicieuse, a-t-il ajoutĂ©. « Vous pouvez vous retirer de l’ATP Tour, mais peut-ĂŞtre que vous voulez encore vivre votre passion pour le tennis. »

Article prĂ©cĂ©dentUn mauvais pas : L’Allemagne condamne la mobilisation russe
Article suivantLe Kazakhstan organisera des élections présidentielles anticipées en novembre
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !