Accueil Divertissements Arts « Héritiers musicaux de la Roumanie » : tournée du pianiste Cadmiel Boțac et...

« Héritiers musicaux de la Roumanie » : tournée du pianiste Cadmiel Boțac et du violoncelliste Cornelius Zirbo

56
0

Les jeunes musiciens exceptionnels, lauréats des bourses « Héritiers de la Roumanie musicale » – éditions 2020 et 2021, peuvent être entendus lors de récitals-événements à Cluj, Timișoara et Bucarest.

Le pianiste Cadmiel Boțac et le violoncelliste Cornelius Zirbo – dans deux des œuvres les plus difficiles techniquement du répertoire romantique : La Sonate en si mineur pour piano de Franz Liszt et la Sonate op. 19 en sol mineur pour violoncelle et piano de Sergei Rahmaninov.

Les récitals auront lieu le samedi 8 janvier 2022, à 19h00, à l’Auditorium Maximum UBB de Cluj-Napoca, dans le cadre de la saison de la Philharmonie « Transilvania » ; le mardi 11 janvier 2022, à 19h00, à la Sala Capitol de Timișoara, récital organisé en collaboration avec la Philharmonie « Banatul », et le jeudi 13 janvier, à 19h00, à la Sala Radio de Bucarest. Le concert à Sala Radio peut être écouté en direct sur Radio Romania Muzical. La tournée est organisée par Radio România Muzical et le Rotary Club Pipera, qui poursuit le projet « Les héritiers de la Roumanie musicale » pour la quatrième année consécutive.

Pendant les récitals, présentés par Cristina Comandașu, rédactrice en chef de Radio România Muzical et initiatrice de ce projet, il y aura également la présentation du premier album du pianiste Cadmiel Boțac, publié par Casa Radio en novembre 2021. L’album fait partie de ceux qu’il a primés en 2020 dans le cadre du concours pour la bourse « Les héritiers de la Roumanie musicale » et a déjà été accueilli avec enthousiasme par le public et la critique pour sa qualité exceptionnelle.

Cette tournée est le premier événement consacré par Radio România Muzical au 25e anniversaire de son existence : la seule station roumaine consacrée à la musique culte, référence de qualité internationalement reconnue, diffusée pour la première fois le 24 mars 1997.

Cadmiel Boțac et Cornelius Zirbo ont tous deux des liens professionnels particuliers avec Radio Romania Muzical : Cadmiel Boțac est le lauréat du concours  » Zilele Lipatti  » organisé en 2010 par Radio Romania Muzical, et Cornelius Zirbo, proposé et soutenu par Radio Romania Muzical, a remporté en 2016 le deuxième prix du concours Concertino Prague, le plus important concours pour jeunes musiciens organisé sous l’égide de l’Union européenne de radio.

Projet « Les héritiers de la Roumanie musicale« 

Organisé par Radio Romania Muzical et le Rotary Club Pipera, le projet vise à amener sur l’une des scènes les plus prestigieuses de Roumanie, celle du Radio Hall, les jeunes et exceptionnels musiciens de Roumanie, des artistes qui ont une activité importante à l’étranger, mais que le public roumain a la chance d’entendre trop rarement. Les récitals de ce projet s’adressent à un large public, avec un répertoire accessible et durent une heure, sans pause.

De 2018 à ce jour, 15 récitals ont eu lieu : le violoncelliste Andrei Ioniță, la violoniste Ioana Cristina Goicea, le violoncelliste Valentin Răduțiu, les pianistes Florian Mitrea, Adela Liculescu, Axia Marinescu sont quelques-uns des protagonistes. Sous l’égide de ce même projet, deux albums ont également été publiés par la maison d’édition Casa Radio, comprenant des récitals.

En 2020, Radio România Muzical et le Rotary Club Pipera ont également lancé la bourse « Les héritiers de la Roumanie musicale » destinée aux jeunes musiciens âgés de 16 à 24 ans. Les lauréats de la bourse d’une valeur de 4000 euros sont le pianiste Cadmiel Boțac – en 2020 et le violoncelliste Cornelius Zirbo – en 2021.

Lire aussi :  ADATA 840 Legend, SSD super rapide 1 To PCIe M.2 2280 [TECH REVIEW]

Pianiste Cadmiel Boțac

Né en 1997, Cadmiel Boțac a commencé à étudier le piano dans sa ville natale – Sighetu Marmației – à l’âge de 4 ans, sous la direction de son professeur Monica Chifor. Son talent a été remarqué très tôt, à l’âge de 6 ans il a déjà remporté son premier concours national. D’autres prix nationaux et internationaux ont suivi, les plus importants étant le 1er prix du concours « Young Virtuoso » – Zagreb et le 1er prix du concours « Dinu Lipatti » – Bucarest. À l’âge de 14 ans, il déménage à Cluj-Napoca afin de travailler avec le célèbre pianiste et professeur Daniel Goiți, professeur à l’Académie de musique « Gheorghe Dima ». Sa formation artistique est complétée par les classes de maître qu’il a suivies à Académie internationale d’été du Mozarteum à Salzbourg et Académie internationale d’été Vienne, où il a été encadré par de grands artistes tels que Robert Levin, Boris Berman et Markus Schirmer.

Un événement très important dans le développement du jeune artiste a eu lieu au Concours international « Astana Piano Passion » au Kazakhstan (2014,) où il a remporté le Premier Prix, étant particulièrement apprécié par le célèbre pianiste Denis Matsuev, qui l’a invité à donner un récital dans sa résidence. Peu après, Cadmiel a remporté le concours « Milano Piano Talents », le concours international « Adilia Alieva » en France et deux autres concours internationaux à Brasov et Sibiu. En février 2020, Cadmiel a remporté la bourse de la Fondation européenne Yamaha, un concours à l’échelle européenne.

Cadmiel accorde également une grande importance à la musique de chambre. Il a obtenu le premier prix du concours « Mozart » de Cluj-Napoca, tant dans la section piano solo que dans la section duo piano-violon. Deux années de suite, il a également été boursier du festival SoNoRo.

Cadmiel Boțac s’est produit avec l’Orchestre national kazakh et l’Orchestre philharmonique d’Irkoutsk au festival « Stars on Baikal », et dans le pays avec l’Orchestre de la Radio – Bucarest et avec les orchestres des philharmonies de Cluj-Napoca, Iași, Bacău, Satu-Mare, Arad. Il a donné des récitals aux États-Unis, au Luxembourg, en Croatie, en Italie, en France, en Russie, en Allemagne et en Autriche.

Cadmiel est actuellement étudiant en maîtrise à l’Académie de musique et des arts de Vienne, dans la classe du professeur et pianiste Stefan Arnold.

Le violoncelliste Cornelius Zirbo

Cornelius Zirbo (photo) est né à Cluj-Napoca, où il a commencé à étudier le violoncelle à l’âge de 9 ans à l’école secondaire de musique Augustin Bena. Il a poursuivi ses études au Collège de musique « Sigismund Toduță » dans sa ville natale, puis a été transféré au Collège national des arts « Dinu Lipatti » de Bucarest, où il a étudié sous la direction du professeur Octavian Lup, et poursuit actuellement sa licence à l’Université nationale de musique de Bucarest sous la direction du maestro Marin Cazacu.

Il se perfectionne à Paris, où il suit la Classe d’excellence de violoncelle de Gautier Capuçon, organisée à la Fondation Louis Vuitton.

À ce jour, il a bénéficié des conseils de nombreux violoncellistes internationaux tels que Gautier Capuçon, Frans Helmerson, Miklós Perényi, Wolfgang Emanuel Schmidt, Götz Teutsch, Maximillian Hornung, Romain Garioud, Alexander Buzlov, László Fenyő, Jan-Erik Gustafsson, Wendy Warner, etc.

Il est ambassadeur de l’Académie d’été du prestigieux Festival de Verbier (Suisse), où il a étudié le violoncelle et la musique de chambre avec Frans Helmerson, Miklós Perényi, Pamela Frank, Klaus Hellwig, Gábor Takács-Nagy et James Ehnes durant l’été 2017.

Lire aussi :  MSI annonce la disponibilitéen Roumanie de l'ordinateur portable Creator 17

Il a également participé à des masterclasses de violoncelle à l’Académie Kronberg, en Allemagne, et en juillet 2016 et 2018, il a été accepté comme étudiant actif à la masterclass de Frans Helmerson qui s’est tenue au Palazzo Ricci à Montepulciano, en Italie.

Il est lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, tels que : Concours international de cordes « StreichWerk », Berlin, où il a remporté la 1ère place ; Concours international « Jeunes virtuoses », Sofia, Bulgarie (1ère place) ; Concours international de violoncelle « Antonio Janigro », Croatie (3ème place) ; Concours international de violoncelle « ProArt », Ukraine (2ème place), Concours international « Concertino Prague », République tchèque (2ème place) et 1ère place à l’Olympiade nationale de performance instrumentale (de 2010 à 2018).

Son activité de concert comprend des concerts et des récitals en Roumanie, en République tchèque, en Allemagne, en Suisse, en France, en Italie, en Grande-Bretagne, au Danemark, en Chine, etc. dans des salles de concert prestigieuses telles que le Konzerthaus (Berlin), l’Auditorium de la Fondation Louis Vuitton (Paris), le Rudolfinum (Prague), St. Martin-in-the-Fields (Londres), l’Eglise de Verbier (Suisse), la salle de concert de la Bibliothèque nationale (Pékin) et l’Ateneul Român (Bucarest). Cornelius est apparu sur la scène de célèbres festivals de musique : Verbier (Suisse), Enescu (Roumanie), SoNoRo (Roumanie), Chiemgauer Musikfrühling (Allemagne), South Bohemian (République tchèque) et Toamna Muzicală Clujeană (Roumanie).

Il s’est produit en tant que soliste avec l’Orchestre symphonique de la Radio de Prague, l’Orchestre symphonique académique de la Philharmonie Khmelnitsky, la Philharmonie d’État « Transilvania », la Philharmonie d’État « Moldavie », la Camerata royale, l’Orchestre national des jeunes de la Fondation Princesse Margareta de Roumanie et l’Orchestre national « Junior ».

Il s’est produit dans divers ensembles de chambre aux côtés d’artistes établis tels que : Mihaela Martin, Frans Helmerson, Gautier Capuçon, Alexander Sitkovetsky, Diana Ketler, Anna-Liisa Bezrodny, etc.

Dans son ascension professionnelle, il a été soutenu financièrement par la Fondation Princesse Margareta (par le biais du projet « Tinere Talente »), l’Union des musiciens interprètes roumains, Provident en partenariat avec l’École des valeurs et la Fondation communautaire.

Depuis plus de 110 ans, le Rotary, avec ses plus de 1,2 million de membres prophètes dans toutes les professions, est un réseau mondial de leaders qui s’efforcent de contribuer aux collectivités du monde entier et d’inspirer les gens de partout pour une société durable. Le Rotary Club de Pipera apporte un soutien financier au projet « Les héritiers de la Roumanie musicale » et promeut activement les concerts comme expression de son souci de servir la communauté sur le plan culturel, éducatif et de l’inspiration. Tous les fonds collectés par le Rotary Club Pipera pour le projet « Les héritiers de la Roumanie musicale » sont utilisés exclusivement pour payer les cachets des artistes et une partie des coûts de promotion des récitals. Le public peut participer activement au soutien du projet en faisant un don sur le compte du Rotary Club Pipera. Des détails sur les possibilités de participation active sont disponibles sur le compte Facebook.

Les billets pour le récital à la Sala Radio peuvent être achetés exclusivement en ligne sur le site de la Commission européenne. www.iabilet.ro.

Article précédentLe fils de 17 ans de la chanteuse Sinead O’Connor s’est suicidé
Article suivantLa folie des 7 buts à la Roma – Juventus ! L’équipe de José Mourinho menait 3-1 à la 70e minute. Comment ça s’est terminé
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !