Accueil Finance Goldman Sachs va rĂ©duire ses effectifs en raison d’une baisse de 23...

Goldman Sachs va rĂ©duire ses effectifs en raison d’une baisse de 23 % de ses revenus en glissement annuel.

143
0

Les tendances macroĂ©conomiques mondiales inquiètent de plus en plus les entreprises du monde entier. Après la vague d’embauches de l’après-Covid, il semble que le temps des licenciements soit venu, stimulĂ© par la hausse de l’ et les craintes d’une rĂ©cession.

En particulier, Goldman Sachs (NYSE : GS) a publiĂ© ses rĂ©sultats du deuxième trimestre il y a environ un mois, oĂą les revenus et l’activitĂ© commerciale se sont effondrĂ©s, entre autres. Ainsi, l’entreprise se prĂ©pare Ă  une nouvelle sĂ©rie de suppressions d’emplois, selon un rapport de la Commission europĂ©enne. The Times rapport.

Après la baisse de 22,9 % du revenu net total en glissement annuel (YoY), la diminution de l’activitĂ© de souscription de dettes et d’actions, et la rĂ©duction des fusions et acquisitions (M&A), des suppressions de postes Ă©taient attendues. En outre, le contexte macroĂ©conomique de hausse des taux, les conditions financières incertaines et la en sont autant de facteurs qui exacerbent les problèmes auxquels la banque d’investissement est confrontĂ©e.

Graphique et analyse de GS

GS fait partie de l’industrie des marchĂ©s de capitaux, avec 201 autres actions de cette industrie, surperformant 76% d’entre elles. Les actions se trouvent actuellement au milieu de leur fourchette de 52 semaines, s’Ă©changeant entre 323,25 $ et 358,62 $ au cours du dernier mois, restant au-dessus des moyennes mobiles.

L’analyse technique indique une zone de support de 326,48$ Ă  334,03$ et une zone de rĂ©sistance de 346,62$ Ă  355,86$.

Graphique des lignes SMA 20-50-200 de GS. Source. Données Finviz.com. Voir plus ici.

Pendant ce temps, les analystes de TipRanks évaluent les actions comme un achat modéré, avec un prix moyen dans les 12 prochains mois atteignant 392,75 $, 14,64% de plus par rapport au cours actuel de 342,58 $.

Objectifs de cours des analystes de Wall Street pour GS. Source : TipRanks

Bien que les suppressions d’emplois se situent dans la fourchette infĂ©rieure de 1 Ă  5 %, selon le rapport, les licenciements ne sont gĂ©nĂ©ralement pas un signe de confiance et de maintien d’une croissance Ă©levĂ©e. Quoi qu’il en soit, Goldman Sachs a Ă©tĂ© un gagnant dans diverses conditions de marchĂ©.

Avec la mauvaise performance du deuxième trimestre et les suppressions d’emplois, peut-ĂŞtre que de meilleurs postes d’entrĂ©e seront disponibles Ă  l’avenir. Pour l’instant, garder le titre sur une liste de surveillance pourrait ĂŞtre le meilleur pari.

Achetez des actions maintenant avec – le mplateforme d’investissement avancĂ©e ost


Avis de non-responsabilitĂ©: Le contenu de ce site ne doit pas ĂŞtre considĂ©rĂ© comme un conseil en investissement. L’investissement est une activitĂ© spĂ©culative. Lorsque vous investissez, votre capital est Ă  risque.

Article précédentJuan Del Potro pourrait revenir sur le Tour !
Article suivantQuand James Cameron a failli frapper Harvey Weinstein avec son trophĂ©e lors des Oscars 1998 : « Ce n’Ă©tait pas bien ».
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !