Accueil Economie Gazprom met hors service une autre turbine de Nord Stream 1 :...

Gazprom met hors service une autre turbine de Nord Stream 1 : à partir de mercredi, elle ne fournira plus que 20 % de sa capacité à l’Europe.

53
0

Le groupe russe Gazprom a annoncé lundi qu’il allait arrêter une autre turbine du gazoduc Nord Stream 1 pour maintenance, ce qui signifie une nouvelle réduction drastique des livraisons de gaz russe à l’Europe, rapportent Reuters et AFP.

a annoncé que les livraisons de gaz via 1 tomberont à 33 millions de mètres cubes par jour à partir de mercredi, ce qui signifie que Nord Stream 1 fonctionnera à seulement 20 % de sa capacité.

Ce nouveau coup dur intervient dans un contexte de tensions accrues entre la et l’Occident au sujet de l’invasion de l’. L’Union européenne a accusé la Russie de pratiquer le chantage à l’énergie tandis que le Kremlin affirme que la réduction des livraisons de gaz est le résultat de travaux de maintenance et les conséquences des sanctions occidentales, selon Agerpres.

Lire aussi :  Les États de l'UE pouvaient échanger la hryvnia des réfugiés au taux de change de la Banque nationale d'Ukraine. Pendant combien de temps cela s'appliquerait-il

La semaine dernière, Gazprom a repris ses livraisons de gaz russe à l’ via le gazoduc Nord Stream 1 après une période de maintenance de 10 jours, mais le gazoduc ne fonctionne actuellement qu’à 40 % de sa capacité, un niveau qui, selon la Russie, est dû à des retards dans le retour d’une turbine que Siemens Energy a envoyée au Canada. L’explication de Gazprom a été critiquée par les politiciens européens, les autorités allemandes ayant déclaré que la turbine envoyée au Canada ne serait pas utilisée avant septembre.

Le gazoduc Nord Stream 1 a une capacité de 167 millions de mètres cubes par jour et constitue une voie importante pour l’approvisionnement en gaz de l’Allemagne et d’autres pays d’Europe occidentale. Selon le site web de Nord Stream, le gaz qui arrive en Allemagne dans la ville de Lubmin est ensuite transporté vers la Belgique, le Danemark, la France, le , les Pays-Bas et « d’autres pays ».

Lire aussi :  L'autorité de régulation allemande prévoit que Nord Stream reprendra ses livraisons à 30 % de sa capacité.
Article précédentRéaction russe à la visite de Pelosi à Taipei : la Chine a le droit de prendre des mesures pour protéger sa « souveraineté ».
Article suivantMoruțan a un accord avec une équipe turque médiocre. L’annonce faite par les publications Milliyet et Sabah
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !