Formation soudure : comment devenir soudeur ?

0 41

Le soudeur est l’un des acteurs majeurs du secteur industriel. Sa principale mission est de procéder à l’assemblage de composantes métalliques dans le respect de normes très précises. Si vous souhaitez exercer le métier de soudeur, vous devrez vous inscrire dans une école de formation professionnelle en soudure. Une fois le diplôme en poche, vous pourrez prétendre aux emplois proposés sur le marché car la profession génère de multiples embauches en Hexagone. 

Quel est le rôle du soudeur ?

Avant de chercher à trouver une école de soudure, il est déjà intéressant de comprendre quelles sont les missions dévolues au soudeur. Ce professionnel peut monnayer ses compétences dans une usine ou un chantier. Les tâches qui lui seront confiées dépendront de son lieu de travail. Il peut évoluer dans un chantier de construction navale, dans un atelier d’assemblage, dans une ligne de production… Cependant, le socle du métier, qui est d’assembler des pièces métalliques en les soumettant à de fortes températures, reste inchangé. 

Les soudeurs ont la possibilité de se spécialiser dans diverses catégories de métaux, de pièces (tôles, éléments chaudronnés, tuyaux, composants électroniques, etc.) ou de procédés (chalumeau, soudure par point ou à l’arc, soudure de type TIG, MIG ou MAG…). 

Comment travaille-t-il ?

En choisissant de devenir soudeur, votre travail va consister à étudier les plans de conception de pièces, et à déterminer la technique de soudure qui sera la plus appropriée. Toutefois, il faut noter que cela ne vaut que dans les cas où des consignes précises ne sont pas formulées dans le cahier des charges. 

Passé l’étape d’analyse, il faudra concevoir la pièce puis s’assurer de sa qualité. Il se peut que des retouches soient apportées au travail en cas de non-conformité. Enfin, un document de suivi de qualité sera élaboré. 

Quelle formation suivre ?

Pour vous former à la soudure, il vous est loisible d’opter pour un CAP Serrurier métallier ou un CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle. Vous pouvez également choisir un bac professionnel Technicien en chaudronnerie industrielle ou encore un bac professionnel Technicien outilleur. A cette formation devra s’ajouter une mention complémentaire soudage. Cette dernière dure une année à l’issue d’un CAP ou d’un baccalauréat professionnel. 

Les enseignements qui sont dispensés sont relatifs aux procédés et méthodes de conception, au suivi de la qualité…. Pour en savoir plus sur cette profession, approfondissez vos recherches sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.