Fleuriste, un métier exigeant mais gratifiant

0 51

Découvrez le métier de fleuriste !

Faire sourire les gens est une chose merveilleuse et cela peut être encore plus gratifiant si on peut en tirer pouvez un revenu. Et devinez quoi, c’est possible avec le formidable métier de fleuriste !

Si vous êtes quelqu’un qui aimez être autour des fleurs, qui aime tout ce qui est esthétique et qui implique la créativité, fleuriste est peut-être le job de vos rêves !

Mais ne vous emballez pas…Avant de monter sa propre boutique, il y a beaucoup de challenges à surmonter. Des journées qui commencent à l’aube, des clients exigeants et des seaux d’eau sale à transporter toute la journée…Au bout, une satisfaction sans pareille certes mais vous êtes prévenus ! Les fleuristes travaillent et travaillent dur !

Maintenant que vous êtes au courant, et si la motivation est toujours-là, lisez ces quelques conseils que nous a rédigé Alexandre, considéré comme le meilleur fleuriste de Genève.

Vous avez besoin à la fois de talent et de compétences.

Bien qu’être un bon fleuriste est un talent avec lequel on peut naître, il faut développer certaines compétences pour réussir son entreprise !

Déjà, il faut apprendre des choses liées au métier. Comment agencer un bouquet, comment s’occuper de telle ou telle fleur, comment les tailler etc. Il faut aussi être au fait de la symbolique des fleurs pour répondre aux besoins des clients en fonction des occasions.

Un métier artistique

Oui, le métier de fleuriste est un métier artistique. Il faut savoir faire preuve de créativité, d’envie et aussi prendre des risques. A Genève, là où j’exerce, on a tendance à être un peu « réservé » dans tout ce que l’on fait…Moi, j’aime bien bousculer les codes avec des arrangements floraux originaux par exemple.

Etre à l’écoute du client

Cependant, la vente de fleurs reste un métier de service. Même si l’on peut avoir une vision artistique, en définitive, on doit répondre aux attentes des clients. Exit donc les caprices d’artistes A la fin, on cherche à faire plaisir aux gens qui nous achètent !

Il faut donc des bonnes compétences sociales, se montrer souriant et force de proposition quand c’est nécessaire. Et surtout, il faut savoir faire preuve de tact. Parfois, les gens achètent des fleurs pour un enterrement ou pour un proche qui est à l’hôpital.

Savoir être flexible

Les gens ont tout le temps besoin de fleurs et surtout durant les fêtes ! Il faut donc être prêt à passer plusieurs heures au travail pendant ces périodes. Un fleuriste commence aussi sa journée très tôt le matin, souvent à l’aube, pour mettre en place les différents arrangements et préparer les bouquets.

En conclusion…

Comme tous les métiers, il y a des contraintes mais si vous êtes passionné par l’art et les fleurs, ne cherchez plus et débuter votre carrière comme fleuriste dès à présent !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.