Accueil Divertissements Sport Flashback Monte-Carlo : Roger Federer prépare le choc du titre avec Rafael...

Flashback Monte-Carlo : Roger Federer prépare le choc du titre avec Rafael Nadal

474
0

En 2007, au deuxième tour du tournoi de Monte-Carlo, Roger a dĂ» s’employer contre Andreas Seppi, qualifiĂ©, et s’imposer en deux tie-break, avant d’affronter Hyung-Taik Lee dans une journĂ©e plus dĂ©tendue. Le Suisse a Ă©liminĂ© David Ferrer en moins d’une heure en quart de finale.

Roger a jouĂ© de mieux en mieux au fur et Ă  mesure que la rencontre avançait pour prĂ©parer la rencontre en demi-finale avec Juan Carlos Ferrero. L’Espagnol a remportĂ© le titre Ă  Monte-Carlo en 2002 et 2003, mais il n’a pas eu la possibilitĂ© d’ajouter le troisième en 2007.

Roger s’est imposĂ© 6-3, 6-4 en une heure et 25 minutes pour se qualifier pour la deuxième finale de Monte-Carlo consĂ©cutive. Ferrero a battu Federer lors de leurs premières confrontations sur le circuit et, par la suite, le Bâlois a fait parler de lui.

Federer a remportĂ© sept des huit confrontations suivantes et a battu l’Espagnol pour la cinquième fois consĂ©cutive Ă  Monte-Carlo après avoir jouĂ© Ă  un niveau plus Ă©levĂ© lorsque cela comptait le plus. Roger a sauvĂ© trois des quatre chances de break dans les deux premiers jeux de service.

Il a obtenu trois jeux de retour sur quatre occasions et a pris 12 points de plus que son rival pour se rendre en finale. Il est intéressant de noter que rien ne les séparait dans les échanges à mi-distance et les échanges les plus longs. Juan Carlos a utilisé ses compétences pour rester en contact avec le numéro un mondial.

Lire aussi :  Dybala refusĂ© par le FC Barcelone. Xavi ne veut pas du milieu de terrain de la Juventus, qui part sur un transfert gratuit

1 et créer ces chances de retour.

À Monte-Carlo 2007, Roger Federer a battu Juan Carlos Ferrero en deux sets consécutifs.

En revanche, Federer a forgĂ© son triomphe dans les rallyes les plus courts jusqu’Ă  quatre coups. Il a tirĂ© plus de services gagnants et a fait plus de dĂ©gâts avec le premier coup de sol pour sceller l’affaire en deux sets et rester dans la course au titre.

Roger a ramenĂ© le premier jeu Ă  la maison avec une volĂ©e gagnante au filet avant de marquer un coup droit facile dans le troisième pour subir un break. Ferrero a tenu Ă  l’amour avec un service gagnant pour confirmer l’avance et ouvrir un Ă©cart de 3-1. L’Espagnol s’est installĂ© dans un excellent rythme et a montrĂ© pourquoi il a remportĂ© deux titres par le passĂ©.

Dans le cinquième jeu, Roger a sauvĂ© deux occasions de break avec des coups droits gagnants (le second après un cordon de filet chanceux) pour Ă©viter un dĂ©ficit encore plus important. Après un couple de deux, il a fermĂ© le jeu pour rester Ă  un break derrière et prendre de l’Ă©lan.

Lire aussi :  Elena Rybakina fait un aveu honnĂŞte après avoir perdu son premier match depuis sa victoire Ă  Wimbledon.

Ce match est devenu encore plus significatif après un break Ă  l’amour pour les Suisses quelques minutes plus tard. Il a Ă©galisĂ© le score Ă  3-3 et a pris l’avantage avec une prise Ă  15. Un smash gagnant assure le deuxième break consĂ©cutif pour Roger. Il a creusĂ© un Ă©cart de 5-3 et a dominĂ© dans ces moments-lĂ  pour conclure l’ouverture avec un maintien dans le jeu neuf après 36 minutes.

Les Suisses ont enchaĂ®nĂ© cinq matchs consĂ©cutifs pour un retournement de situation complet et un coup de fouet. S’effaçant du terrain au cours des 20 minutes prĂ©cĂ©dentes, Juan Carlos a donnĂ© son service dans le premier jeu du deuxième set. Federer rĂ©ussit une volĂ©e incroyable pour un maintien Ă  l’amour dans le jeu suivant et un avantage massif de 6-3, 2-0.

Servant bien, Roger a gagnĂ© le huitième jeu avec un coup droit gagnant. Il a franchi le cap avec quatre coups gagnants Ă  5-4, scellant l’affaire avec un magnifique revers gagnant sur la ligne et assurant le billet final contre Rafael Nadal.

Article prĂ©cĂ©dentL’inflation aux États-Unis a atteint son niveau le plus Ă©levĂ© depuis 40 ans : L’essence en hausse de 48%, le pain de 70% en un an
Article suivantEmma Raducanu commente son premier événement sur terre battue et le nombre de joueurs à Stuttgart.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !