Accueil Divertissements Sport Flashback Madrid : Rafael Nadal surmonte sa peur et bat Kei Nishikori,...

Flashback Madrid : Rafael Nadal surmonte sa peur et bat Kei Nishikori, blessé.

356
0

Rafa a bien joué contre Juan Monaco, Jarkko Nieminen, Tomas Berdych et Roberto Bautista Agut pour se qualifier pour la cinquième finale sur six éditions à Caja Magica. Rafa a affronté Kei Nishikori dans le choc du titre, et le Japonais agressif avait les ficelles de la rencontre entre ses mains.

Kei n’a eu besoin que d’une heure pour prendre l’avantage 6-2, 3-1 et s’approcher de son premier titre en Masters 1000. Pourtant, il a souffert d’une blessure au dos qui l’a contraint Ă  abandonner dans le match dĂ©cisif et Ă  remettre le trophĂ©e Ă  Rafa ! Nadal s’est imposĂ© 2-6, 6-4, 3-0 en une heure et 43 minutes pour soulever la 27e couronne du Masters 1000 et la quatrième Ă  Madrid, neuf ans après la première sur un court dur indoor.

Ayant du mal Ă  suivre le rythme de son rival, Rafa s’est fait briser trois fois dans cette première partie de la rencontre, commettant trop d’erreurs et ne parvenant pas Ă  imposer ses coups. MalgrĂ© tout, l’Espagnol a remportĂ© sept jeux consĂ©cutifs après avoir Ă©tĂ© menĂ© 4-2 dans le second pour amĂ©liorer ses chiffres contre un adversaire qui Ă©tait loin d’ĂŞtre Ă  son meilleur niveau.

Lire aussi :  Rafael Nadal, Ă©mu, pleure après avoir atteint une autre finale de Major

Rafa s’est emparĂ© de trois breaks consĂ©cutifs avant que Kei n’abandonne après avoir pris un seul point dans le troisième set. Nishikori a eu le dessus dans les Ă©changes les plus longs. Nadal a effacĂ© ce dĂ©ficit dans les Ă©changes les plus courts et les plus moyens, jouant de mieux en mieux après cette remontĂ©e et cĂ©lĂ©brant le titre contre le rival qui n’avait plus rien dans le rĂ©servoir.

Kei Nishikori a abandonné contre Rafael Nadal lors de la finale de Madrid en 2014.

En Ă©cartant le champion en titre sur la ligne de fond, Kei a obtenu un break dans le troisième jeu de la rencontre. Le Japonais a confirmĂ© avec un service gagnant dans le suivant et a forgĂ© un avantage de 4-1 avec un autre break après un retour fort que Rafa n’a pas rĂ©ussi Ă  contrĂ´ler.

Nadal a sauvĂ© une balle de set Ă  1-5, mais c’est tout ce qu’il a fait, car Nishikori a conclu l’ouverture avec un ace quelques minutes plus tard. Au dĂ©but du deuxième set, Kei a obtenu un break avec un coup droit gagnant. Il s’est comportĂ© comme une figure dominante sur le terrain et a repoussĂ© trois occasions de break dans la partie suivante pour cimenter l’avantage.

Lire aussi :  Angelique Kerber donne son avis sur le jeu d'Iga Swiatek avant le choc d'Indian Wells.

Les Japonais ont tenu Ă  15 dans le sixième match pour mener 6-2, 4-2, dominant le favori local dans chaque segment et semblant prĂŞts Ă  sceller l’affaire quelques jeux plus tard. Pourtant, c’est Ă  ce moment-lĂ  qu’il a commencĂ© Ă  lutter physiquement, demandant un temps mort mĂ©dical après le septième jeu pour une blessure au bas du dos et ne gagnant plus aucun jeu Ă  la fin du match !

Rafa a rĂ©cupĂ©rĂ© le break dans le huitième jeu après une dĂ©fense sublime pour se relancer et a tenu Ă  l’amour pour passer devant. Kei s’est fait briser dans le dixième jeu après un autre traitement pour donner le set au favori du public. Nishikori n’a pris qu’un seul point dans les trois premiers jeux du match dĂ©cisif et a abandonnĂ© après n’avoir pas voulu risquer une blessure encore plus grave.

Article précédentElon Musk : les entreprises et les gouvernements pourraient bientôt payer « un petit prix » pour utiliser Twitter
Article suivantDenis Shapovalov montre de l’empathie pour Rafael Nadal après le match de Rome
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !