Accueil Divertissements Sport Flashback de Madrid : Rafael Nadal tire 34 coups gagnants contre Nick...

Flashback de Madrid : Rafael Nadal tire 34 coups gagnants contre Nick Kyrgios.

264
0

Il s’agissait de la troisième rencontre entre ces deux-lĂ , Nick ayant Ă©tonnĂ© Rafa Ă  Wimbledon en 2014 et lui ayant fait perdre la tĂŞte il y a un an Ă  Rome. Kyrgios a remportĂ© le premier set au Foro Italico avant que Nadal ne fasse basculer le match en sa faveur.

Il y a cinq ans, il n’y avait qu’un seul joueur sur le court de Madrid, car Nadal a jouĂ© l’un de ses meilleurs matchs de la saison pour atteindre les quarts de finale. Il a complètement domptĂ© les coups de Kyrgios et a dominĂ© les Ă©changes, Ă©vitant les erreurs et ne laissant pas Nick dicter les points.

Bien sĂ»r, le jeune joueur a essayĂ© d’imposer ses coups, n’ayant aucun autre moyen de faire mal Ă  Nadal sur la surface la plus lente. Pourtant, il n’a pas pu atteindre le niveau de Rafa, commettant trop de fautes faciles et ne trouvant jamais le rythme souhaitĂ©.

C’Ă©tait le premier tournoi de Nick sur terre battue cette annĂ©e-lĂ , après avoir sĂ©chĂ© Estoril en raison du dĂ©cès de son grand-père, ĂŞtre rentrĂ© en Australie et ne pas s’ĂŞtre bien prĂ©parĂ© pour Madrid. De toute façon, Kyrgios aurait eu besoin de son meilleur s’il voulait dĂ©fier un rival aussi fort, car Nadal a jouĂ© Ă  un haut niveau du dĂ©but Ă  la fin.

L’Espagnol a bien servi, sans ĂŞtre gĂŞnĂ© dans ses jeux de service, Ă  l’exception du break qu’il a subi dans le cinquième jeu de l’ouverture. Il a Ă©galement bien jouĂ© sur le retour pour voler 55% des points sur le service de Nick. Rafa a perdu dix points sur son service, dont quatre dans le jeu oĂą il s’est fait briser, et il a tout fait sur son rival sur le retour, se crĂ©ant 11 occasions de bris et en convertissant cinq pour une victoire Ă©clatante.

Kyrgios a eu 11 victoires de service, luttant pour avoir un impact avec son coup initial Ă  l’extĂ©rieur. Les retours de Nadal Ă©taient profonds et prĂ©cis, prenant du temps sur les coups de l’adversaire et neutralisant les combos service et coup droit rapides que Nick voulait certainement explorer.

MĂŞme lorsqu’il a eu l’occasion d’Ă©loigner Nadal de la ligne de fond ou de le rendre plus mal Ă  l’aise, Kyrgios n’a pas pu supporter les Ă©changes, prĂ©cipitant les attaques et ne trouvant jamais son jeu. Ils ont eu un nombre similaire de points libres sur le seul service, 11 pour Nick et dix pour Rafa, et l’Australien s’attendait Ă  un Ă©cart beaucoup plus important dans ce segment en sa faveur.

Lire aussi :  Kylian MbappĂ© reste, mais les cheiks font le mĂ©nage dans l'effectif. La liste des joueurs devant quitter les champions de France s'allonge.

Kyrgios a frappé 16 coups gagnants du court, et Nadal en a fait un impressionnant 24, 12 en coup droit et huit autres en revers ! Rafa a frappé 17 gagnants dans le seul deuxième set pour améliorer la situation, laissant Kyrgios complètement désespéré.

Nadal a commis sept fautes directes, en gardant ses coups bien équilibrés, tandis que Nick en a commis 22, beaucoup trop pour rester dans la course à un meilleur résultat.

Rafael Nadal a battu Nick Kyrgios Ă  Madrid en 2017 en un peu plus de 70 minutes.

Le nombre d’erreurs forcĂ©es Ă©tait similaire, et l’Australien a commis trois doubles fautes de plus que son rival, dont certaines dans des moments critiques pour aggraver la situation.

55% des points se sont terminĂ©s dans la gamme la plus courte jusqu’Ă  quatre coups, et Nadal avait un avantage de 34-25 dans ces points. L’Espagnol Ă©tait encore meilleur dans les rallyes Ă  mi-chemin de cinq Ă  huit coups, avec une avance de 25-10, la meilleure illustration de la faiblesse de Nick dans la construction des points.

Il n’y a eu que 13 points avec neuf coups ou plus, et Rafa en a remportĂ© huit pour complĂ©ter sa domination dans les Ă©changes les plus rapides et les plus longs. Les deux joueurs ont bien commencĂ© les trois premiers jeux, comme tout le monde l’espĂ©rait.

Nick semblait dĂ©terminĂ© Ă  se battre jusqu’au dernier point, envoyant un coup droit gagnant Ă  172 km/h dans ce troisième jeu. NĂ©anmoins, il n’a pas rĂ©ussi Ă  contrĂ´ler ses coups dans le suivant, permettant Ă  Nadal de faire le break après un cordon de filet chanceux pour un avantage de 3-1.

Rafa n’a pas pu rester devant trop longtemps, car Kyrgios a immĂ©diatement cassĂ© pour ramener le score Ă  3-2. Il retournait bien et Ă©vitait les erreurs avant de terminer le match avec un magnifique revers gagnant sur la ligne.

Dans le sixième jeu, Nick gaspille une balle de match et abandonne son service après une double faute coĂ»teuse pour se retrouver menĂ© 4-2 et envoyer le momentum de l’autre cĂ´tĂ©. Après ces six jeux, Kyrgios avait neuf gagnants et neuf fautes directes, ce qui n’Ă©tait pas suffisant pour avoir un rĂ©sultat positif contre Nadal, qui s’Ă©tait dĂ©jĂ  installĂ© dans un bon rythme.

Lire aussi :  Nick Kyrgios rĂ©vèle ce qui lui a valu un point de pĂ©nalitĂ© coĂ»teux lors de sa dĂ©faite Ă  Miami.

Rafa a tenu le coup Ă  l’amour pour mener 5-2, laissant Nick servir pour rester dans le set et manquant une chance de faire un autre break dans le huitième jeu après une erreur de coup droit. Nadal a clĂ´turĂ© le set sur son service dans le neuvième jeu avec un deuxième hold at love consĂ©cutif, heureux de sa performance dans le premier set et espĂ©rant qu’il en fera autant dans le deuxième.

Ils ont tous deux remportĂ© cinq services, et Nick a frappĂ© dix coups gagnants du court contre sept pour Rafa. En revanche, l’Australien a fait 13 fautes directes, soit huit de plus que Nadal, et a commis six erreurs forcĂ©es, alors que l’Espagnol en est restĂ© Ă  deux.

Le premier jeu du deuxième set a Ă©tĂ© de loin le plus long du match, et c’Ă©tait tout ou rien pour Nick, qui a frappĂ© des gagnants et des fautes directes tandis que Rafa attendait patiemment sa chance. Kyrgios a gaspillĂ© trois balles de match et s’est fait breaker lorsque Nadal a trouvĂ© un retour gagnant après cinq deuces, se mettant ainsi en position de force pour ramener le match Ă  la maison rapidement.

Nadal n’a laissĂ© Ă©chapper que deux points dans les trois jeux de service restants, n’offrant Ă  Nick aucune chance de revenir au score. Kyrgios a Ă©tĂ© brisĂ© Ă  l’amour dans le troisième jeu, s’effaçant du court et attendant que tout soit fini.

Le jeune homme a tenu bon après trois coups de deux dans le cinquième match, prenant un rallye de 12 coups pour inscrire son nom au tableau d’affichage. Nadal a scellĂ© l’affaire avec un autre break dans le septième jeu après une erreur colossale de Kyrgios en coup droit. Nadal a eu 17 gagnants et seulement deux fautes directes dans les sept jeux du deuxième set, laissant l’adversaire loin derrière et naviguant vers les quarts.

Article précédentLe Français Karim Benzema va-t-il quitter le Real Madrid ? Problèmes dans les négociations avec les patrons espagnols
Article suivantNovak Djokovic : « Je me suis juste débrouillé pour traverser ces matches ».
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !