Accueil Dernières minutes ! Internationales Experts : l’Italie doit assouplir les restrictions sur le Covid-19, car elle...

Experts : l’Italie doit assouplir les restrictions sur le Covid-19, car elle risque d’être paralysée

50
0

Les experts de la santé ont exhorté lundi le gouvernement italien à assouplir les règles de quarantaine pour le Covid-19, affirmant que le pays risque sinon d’être paralysé par la propagation de la variante Omicron hautement contagieuse, rapporte Reuters.

Selon les règles actuelles, les personnes qui ont été en contact étroit avec un patient atteint du virus Covid-19 doivent s’auto-isoler pendant sept jours si elles sont vaccinées et pendant dix jours si elles ne le sont pas.

Nino Cartabellotta, responsable de la fondation sanitaire Gimbe, a déclaré que chaque personne séropositive avait, en moyenne, cinq à dix contacts proches et a prédit que d’ici deux semaines, environ un million de personnes en Italie pourraient être infectées par le Covid-19.

« Cela signifierait qu’il pourrait y avoir cinq à dix millions de contacts à mettre en quarantaine, et ce n’est pas possible », a déclaré M. Cartabellotta à Cusano Campus Radio.

Lire aussi :  L'exploitation du lithium en Serbie a suscité des protestations contre le projet de Rio Tinto.

Fabrizio Pregliasco, virologue, soutient ce point de vue : « Il est clair qu’à ce stade et avec cette propagation d’Omicron, nous devons envisager des changements dans la façon dont nous intervenons, sinon nous nous dirigeons vers un blocage généralisé ».

L’Italie a connu une recrudescence des infections à la fin de la semaine dernière, enregistrant trois jours successifs avec un nombre record de cas quotidiens, atteignant samedi 54 762.

Le gouvernement a renforcé les restrictions jeudi dernier afin d’enrayer l’augmentation des infections, notamment en interdisant toutes les célébrations publiques du Nouvel An et en fermant les discothèques et les boîtes de nuit jusqu’au 31 janvier afin d’empêcher la socialisation de masse.

Le commissaire du gouvernement de Covid-19, Francesco Paolo Figliuolo, a déclaré aux journalistes que les responsables de la santé envisagent de modifier les règles de quarantaine.

Lire aussi :  VIDEO| Manifestation sans précédent en France : Le personnel médical de plusieurs hôpitaux a observé une minute de silence pour "la disparition annoncée de la santé publique".

Certains politiciens ont déclaré que les personnes entièrement vaccinées ne devraient pas être mises en quarantaine si elles ne présentent aucun symptôme.

Il a également été demandé que toute restriction future ne vise que les personnes qui refusent de se faire vacciner.

« S’il y a des restrictions à imposer, elles devraient concerner les anti-vaxxers », a déclaré l’ancien premier ministre Matteo Renzi.

Les chiffres du gouvernement montrent que près de 80 % des Italiens ont suivi un premier cycle de vaccination, tandis que 29 % ont reçu une troisième injection, considérée comme la meilleure protection contre l’Omicron.

Je recommande également :

L’Italie réduit à 4 mois le délai d’administration de la dose de rappel du vaccin anti-COVID
Une centaine d’autres migrants ont été secourus dans la mer Méditerranée. Ces derniers jours, près de 450 personnes ont été repêchées en mer.

Article précédent« Lohengrin », mise en scène de Silviu Purcărete, première à l’occasion du centenaire de l’Opéra national de Bucarest.
Article suivantAngelina Jolie en guerre contre la mère biologique de sa fille qu’elle a adopté en 2005. Quand elle a recueilli Zahara, elle était mal nourrie et enragée.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !