Accueil Dernières minutes ! ETUDE : Les homards, crabes et pieuvres peuvent ressentir la douleur, devenant...

ETUDE : Les homards, crabes et pieuvres peuvent ressentir la douleur, devenant ainsi des animaux légalement protégés.

27
0

Une étude britannique a conclu que les homards, les pieuvres et les crabes sont des êtres vivants doués de sensibilité, ce qui a incité le gouvernement de Londres à les ajouter à la liste des animaux protégés par de futures lois.

L’étude, menée à la London School of Economics and Political Science (LSE), a révélé qu’il existe des preuves scientifiques solides que ces créatures ont la capacité de ressentir la douleur, la souffrance et de sentir quand on leur fait du mal, rapporte DPA/PA Media, d’après Hotnews.

L’étude indépendante réalisée par la LSE a été commandée par le gouvernement britannique, qui a confirmé que ces créatures vivantes seront reconnues comme des êtres sensibles dans un prochain projet de loi visant à garantir des normes élevées en matière de bien-être animal.
Jusqu’à présent, les crustacés décapodes – un ordre comprenant les crabes, les homards et les écrevisses – et les céphalopodes – comprenant les pieuvres, les calamars et les seiches – n’étaient pas reconnus par le projet de loi sur le bien-être animal (sensibilité), bien qu’ils possèdent un système nerveux central complexe, l’une des caractéristiques essentielles de la sensibilité.

Le ministère de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales (Defra) déposera un amendement à la loi lors de son passage au Parlement afin de reconnaître ce changement, selon Agerpres.

Lire aussi :  Comment bien choisir son utilitaire pour son déménagement ?

Article précédentUn homme condamné pour terrorisme à Bruxelles va être transféré en Belgique
Article suivantUn fonds de pension australien va investir dans les crypto-monnaies pour ses 1,8 million de membres.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !