Accueil Economie Ernst & Young va payer 100 millions de dollars dans le cadre...

Ernst & Young va payer 100 millions de dollars dans le cadre d’un règlement américain de l’enquête sur la fraude aux examens comptables des auditeurs

181
0

La société d’audit Ernst & Young paiera 100 millions de dollars pour régler les allégations de la Commission américaine des valeurs mobilières (SEC) selon lesquelles ses auditeurs ont truqué les examens de certification comptable publique (CPA) et ont trompé les enquêteurs de l’agence, rapporte Reuters.

L’organisme de réglementation de Wall Street a découvert que 49 professionnels d’EY ont « obtenu ou distribué » des clés de réponse aux examens de licence de CPA, tandis que des centaines d’autres ont triché pour compléter des éléments de formation continue liés à l’éthique de CPA.

« Cette action implique des abus de confiance de la part de superviseurs… chargés d’auditer de nombreuses entreprises publiques de notre pays. Il est tout simplement scandaleux que les professionnels mêmes chargés de détecter les tromperies des clients aient triché aux examens d’éthique », a déclaré Gurbir Grewal, directeur de l’application de la SEC, dans un communiqué.

Lire aussi :  La Chine injecte 188 milliards de dollars dans l'économie pour contrer la crise immobilière d'Evergrande

« Et il est tout aussi choquant qu’Ernst & Young nous ait empêchés d’enquêter sur ces fautes », a ajouté Mme Grewal.

EY a déclaré à la SEC qu’elle n’avait aucun problème de fraude alors qu’en fait, la société a été informée par un membre du personnel d’une fraude possible lors d’un examen d’éthique de la CPA, a déclaré la SEC.

L’agence a ajouté qu’EY a admis qu’elle n’avait pas corrigé son allégation, même après qu’une enquête interne d’EY ait confirmé qu’une fraude avait eu lieu et même après que ses avocats principaux aient discuté de l’affaire avec la direction de l’entreprise.

Lire aussi :  La manutention par le vrac avec Serge Roger

L’ordonnance de la SEC constate également qu’EY a violé une règle exigeant que la société maintienne son intégrité dans la fourniture d’un service professionnel.

La SEC a ordonné à EY de retenir les services de deux consultants indépendants pour l’aider à remédier à ses déficiences. L’un d’entre eux examinera les politiques et procédures du cabinet en matière d’éthique et d’intégrité. L’autre examinera la conduite d’EY concernant ses manquements en matière de divulgation, y compris la question de savoir si des employés d’EY ont contribué à l’incapacité de la société à corriger sa déclaration trompeuse, a déclaré la SEC.

Article précédentPlus les astronautes restent longtemps en orbite, plus leur système osseux est endommagé et plus il est difficile de s’en remettre | ÉTUDE
Article suivantLe nouvel entraîneur de Moruțan et Cicâldău a été choisi. Malheureusement, Hagi ne s’est pas retrouvé sur le banc de Galatasaray.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !