Accueil Dernières minutes ! Epidémie de coqueluche dans une station de recherche en Antarctique, l’un des...

Epidémie de coqueluche dans une station de recherche en Antarctique, l’un des endroits les plus reculés du monde.

47
0

Une station de recherche belge en Antarctique est confrontée à une épidémie de coronavirus, bien que les personnes qui y travaillent soient entièrement vaccinées et se trouvent dans l’un des endroits les plus reculés du monde, note bbc.com.

Depuis le 14 décembre et jusqu’à présent, au moins 16 des 25 employés de la station Prinses Elisabeth ont été infectés par le covid-19.

Jusqu’à présent, les personnes infectées ont présenté des symptômes légers, note News.ro.

« La situation n’est pas dramatique. La mise en quarantaine d’une partie du personnel a été un inconvénient, mais le travail à la station de recherche n’a pas été affecté de manière significative. Tous les employés de la station ont eu la possibilité de partir le 12 janvier avec un vol régulier. Mais ils ont exprimé leur désir de rester et de poursuivre leurs recherches », a déclaré Joseph Cheek, chef de projet de la Fondation polaire internationale.

Lire aussi :  Milorad Dodik allume la mèche du baril de poudre des Balkans. Le parlement serbe de Bosnie lance une dangereuse procédure de sécession

Le premier cas positif a été enregistré le 14 décembre, chez un membre de l’équipe qui était arrivé sur place sept jours plus tôt, selon Agerpres.ro.

Les personnes infectées ont été progressivement mises en quarantaine, mais le virus a continué à circuler.

Toutes les personnes qui arrivaient à la station de recherche devaient être vaccinées et testées.

Il y a deux médecins à la station pour répondre aux urgences.

Jusqu’à ce que le virus se soit dissipé, les nouvelles arrivées à la station de recherche ont été suspendues.

Article précédentPeinture rupestre, cité perdue, peinture surprise, chambre d’esclaves, parmi les découvertes les plus remarquables de 2021 | PHOTO
Article suivantLa personne la plus âgée du monde a eu 119 ans. Ce que le Japonais né en 1903 préfère
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !