Accueil Dernières minutes ! Emmanuel Macron affirme que plusieurs États européens préparent une mission conjointe en...

Emmanuel Macron affirme que plusieurs États européens préparent une mission conjointe en Afghanistan.

50
0

Plusieurs États européens travaillent ensemble pour ouvrir une mission diplomatique commune en Afghanistan, a déclaré samedi le président français Emmanuel Macron, cité par Reuters.

« Nous pensons à organiser dans plusieurs pays européens (…) un lieu commun pour plusieurs Européens, ce qui permettrait à nos ambassadeurs d’être présents », a déclaré le président à Doha avant de partir pour Djeddah, en Arabie saoudite, dans le cadre d’une tournée de deux jours entamée vendredi dans la région du Golfe, selon Agerpres.

Les pays occidentaux n’ont pas encore décidé des relations avec le régime des talibans, qui a pris le pouvoir en Afghanistan en août après une offensive fulgurante lors du dernier retrait militaire de la mission internationale dirigée par les États-Unis, rappelle Reuters. Les ambassades occidentales à Kaboul ont fermé et les diplomates ont été retirés lorsque les talibans se sont emparés de la capitale. Ils ont ensuite installé un gouvernement intérimaire dont les membres sont sous le coup de sanctions américaines et onusiennes.

Lire aussi :  Keanu Reeves, une vie pleine de tragédie : "La souffrance change de forme, mais elle ne disparaît jamais".

Le nouveau pouvoir en Afghanistan n’a jusqu’à présent pas été officiellement reconnu par les Américains ou les pays européens, qui accusent les talibans, majoritairement pachtounes, de ne pas avoir respecté les engagements pris pour inclure d’autres groupes politiques et ethniques et garantir les droits des femmes et des minorités.

L’initiative diplomatique serait « une approche différente de la reconnaissance politique ou du dialogue politique avec les talibans (…) nous aurons une représentation dès que nous pourrons l’ouvrir », a expliqué M. Macron, ajoutant qu’il fallait travailler davantage sur les questions de sécurité.

Après un dialogue avec les talibans la semaine dernière, l’Union européenne a indiqué qu’elle pourrait ouvrir une mission en Afghanistan. Un communiqué indique que « la délégation de l’UE a souligné que la possibilité d’établir une présence minimale sur le terrain à Kaboul, qui n’impliquerait pas de reconnaissance, dépendrait directement de la situation en matière de sécurité ainsi que de décisions effectives des autorités de facto permettant à l’UE d’assurer une protection adéquate du personnel et des bâtiments. »

Lire aussi :  L'ancien ambassadeur américain en Russie déclare que l'effondrement de l'URSS a été une surprise pour Washington.

La France a annoncé séparément vendredi qu’elle avait mené à bien une mission d’évacuation d’Afghanistan avec l’aide du Qatar ; plus de 300 personnes, principalement des Afghans, ont réussi à quitter le pays.

Article précédentOù Olaf Scholz effectuera sa première visite officielle en tant que chancelier de l’Allemagne
Article suivantAnca Serea, urgentiste à l’hôpital : « Adi m’a aidé à sortir du lit ». Ce qui lui est arrivé et son état
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !