Accueil Divertissements Sport Diego Schwartzman : « Dans certains matchs, j’ai eu l’impression que Roger Federer...

Diego Schwartzman : « Dans certains matchs, j’ai eu l’impression que Roger Federer s’ennuyait en jouant contre moi ».

28
0

Diego Schwartzman, 13e mondial, a dĂ©clarĂ© que Roger Federer est un gentleman et quelqu’un qui entretient de bonnes relations avec ses collègues du Tour. « Roger est un gentleman, il est parfait sur le terrain, mais Ă  l’extĂ©rieur, il est encore plus parfait ». Schwartzman a dĂ©clarĂ© Ă  ESPN, comme citĂ© par Sportskeeda.

« Dans la salle des joueurs, plaisanter avec tout le monde et ĂŞtre proche de tout le monde, c’est impressionnant. Mais sur le terrain, il vous donne l’impression que vous ne savez pas quoi faire avec lui. » Schwartzman a jouĂ© quatre fois contre Federer et il n’a remportĂ© aucune victoire contre le Suisse.

« J’ai eu des moments dans mes matchs avec lui oĂą je me sentais bien en jouant, et on aurait dit qu’il s’ennuyait et qu’il allait me battre quand il voulait ». Schwartzman a dĂ©clarĂ© : « Il doit ĂŞtre celui qui a le plus de variations et de rĂ©pertoire de tennis dans l’histoire. »

Lire aussi :  Roger Federer se souvient : "Ils me chassaient du terrain d'entraĂ®nement Ă ...".

Schwartzman espère que Federer « ne prendra jamais sa retraite ».

Federer, 40 ans, a subi une opĂ©ration du genou en aoĂ»t dernier. « J’espère qu’il ne prendra jamais sa retraite, » Schwartzman a dit. « Je veux dire, vraiment. Laissez-le jouer en costume si nĂ©cessaire. »

Entre-temps, Schwartzman a inaugurĂ© un complexe de 53 courts Ă  Buenos Aires. « Je suis très heureux de commencer Ă  jouer au tennis ici. Je suis très reconnaissant d’ĂŞtre ici pour la nomination de la Cour centrale. C’est très spĂ©cial, j’essaie de profiter du moment.

C’est un beau club, un beau pays. C’est très spĂ©cial pour moi, » Schwartzman a Ă©galement rappelĂ© ses dĂ©buts Ă  Tigre, Buenos Aires. « Cet endroit Ă©tait très diffĂ©rent quand je venais y faire la fĂŞte avec mes amis.

Lire aussi :  Alex Corretja parle de la sortie Ă©mouvante de Serena Williams Ă  l'Open d'Australie

Certains jours, les enfants jouaient juste devant le mur, il n’y avait pas assez de terrains, alors les grands ne laissaient pas nos enfants jouer, alors je m’entraĂ®nais contre le mur. Des annĂ©es plus tard, certains d’entre eux ne voulaient toujours pas que je joue… Mais c’est parce que j’ai commencĂ© Ă  les frapper », a ajoutĂ© Schwartzman.

Article précédentUPDATE Chaos dans les aéroports. Plus de 5 500 vols annulés à Noël en raison de la variante Omicron
Article suivantJames Franco, premières dĂ©clarations après avoir Ă©tĂ© accusĂ© d’inconduite sexuelle
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !