Accueil High Tech Découverte inquiétante en Antarctique : des fragments de microplastique dans la neige...

Découverte inquiétante en Antarctique : des fragments de microplastique dans la neige fraîchement déposée

62
0

Des chercheurs de l’université de Canterbury, en Nouvelle-Zélande, ont prélevé des échantillons sur 19 sites en Antarctique et chacun d’eux contenait de minuscules fragments de plastique. Il s’agit de la première découverte de microplastiques dans la neige fraîchement déposée en Antarctique, rapporte la BBC.

Les microplastiques proviennent de l’érosion des plastiques et sont plus petits qu’un grain de riz, parfois même invisibles à l’œil nu.

Les chercheurs ont trouvé une moyenne de 29 particules par litre de neige fondue. Ils ont identifié 13 types de plastiques différents, et le plus courant (dans 79% des échantillons) était le polyéthylène téréphtalate (PET), utilisé principalement dans les bouteilles de boissons gazeuses et les vêtements.

D’où viennent les microplastiques ?

« La source la plus probable de ces fragments microplastiques en suspension dans l’air est constituée par les stations de recherche scientifique locales », écrit le chercheur Alex Aves dans la revue Cryosphere. Il a toutefois fait remarquer que les microplastiques pouvaient provenir d’une distance allant jusqu’à 6 000 km.

Des études antérieures ont révélé un niveau de pollution microplastique dans les glaces flottantes et les eaux de surface de l’Antarctique, mais il s’agit de la première découverte de microplastiques dans la neige fraîche.

Lire aussi :  La Russie a annoncé qu'elle allait explorer la planète Vénus grâce à un accord avec la NASA.

En 2020, des chercheurs ont découvert des fragments de microplastique près du sommet du mont Everest, ainsi qu’au fond des océans.

Pourquoi cette nouvelle découverte est-elle inquiétante ?


Cette forme de pollution peut avoir des effets à la fois locaux et à grande échelle.

« Le microplastique peut avoir des substances nocives collées à sa surface, comme des métaux lourds, des algues. Ils peuvent donc constituer un moyen pour les espèces nuisibles de pénétrer dans certaines zones éloignées et sensibles », explique Laura Revell, professeur associé à l’université de Canterbury.

Selon les experts, les humains inhalent et ingèrent des microplastiques par l’air, l’eau et la nourriture.

Peu de recherches ont été menées sur l’impact des microplastiques sur la santé humaine, mais une étude réalisée l’année dernière par l’école de médecine de Hull York et l’université de Hull a révélé que des niveaux élevés de microplastiques ingérés par le corps humain peuvent avoir des effets nocifs, notamment la mort cellulaire et des réactions allergiques.

Lire aussi :  Une chaleur extrême s'abat sur l'Europe : "Dans quelques décennies, ce pourrait être un été frais". Quel est le lien avec le changement climatique ?

Les microplastiques peuvent également accroître l’impact du réchauffement climatique. Les microplastiques sombres déposés dans les calottes glaciaires et les glaciers peuvent renforcer le réchauffement climatique en absorbant la lumière du soleil et en augmentant le réchauffement local.

Les couches de neige propres, les calottes glaciaires et les glaciers peuvent réfléchir une grande partie de la lumière du soleil, mais d’autres particules polluantes, comme le carbone noir, ont également été trouvées sur les calottes glaciaires et les glaciers de l’Himalaya, et les scientifiques affirment qu’elles y accélèrent le processus de fonte.

La fonte rapide des glaciers dans les chaînes de montagnes peut provoquer des glissements de terrain, des avalanches et le débordement de lacs. En outre, ce processus constitue également une menace pour l’approvisionnement en eau et l’agriculture dans les régions montagneuses du monde entier.

Nous vous recommandons également de lire
Phénomène rare qui se produit en juin. Cinq planètes sont visibles dans le ciel du matin.
La NASA va lancer trois fusées depuis le nord de l’Australie à des fins de recherche scientifique

Article précédentUne protestation très inhabituelle de la part d’une équipe nationale qualifiée pour la Coupe du monde. Elle a boycotté sa propre fédération et, au lieu de se présenter à une rencontre amicale, a envoyé un message à ses dirigeants
Article suivantAngelina Jolie, Amber Heard 2 ? Inspiré par Depp, et Brad Pitt la poursuit en justice