Accueil High Tech Décès du biologiste François Gros, codécouvreur de l’ARN messager

Décès du biologiste François Gros, codécouvreur de l’ARN messager

112
0

Les travaux de ce scientifique de renommée mondiale ont ouvert la voie, près de 60 ans plus tard, à l’utilisation de cette technologie dans les principaux vaccins utilisés contre le Covid-19.

Le biologiste François Gros, qui a participé à toutes les aventures de la biologie moderne, notamment la découverte de l’ARN messager, est décédé vendredi à l’âge de 95 ans, rapporte l’AFP dimanche en citant un communiqué de l’Académie des sciences.

« François Gros est décédé le 18 février », a-t-il déclaré à l’AFP. Etienne Ghys, mathématicien et secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, poste que François Gros a occupé entre 1991 et 2000.

Lire aussi :  Étude : L'exposition au soleil augmente l'appétit chez les hommes

Co-découvreur de l’ARN messager, l’intermédiaire moléculaire du code génétique de l’ADN, sa contribution au décryptage du gène a été cruciale. Ses travaux ont ouvert la voie, près de 60 ans plus tard, à l’utilisation de cette technologie dans les principaux vaccins utilisés contre le Covid-19.

Ce chercheur de renommée mondiale est né à Paris le 24 avril 1925 dans une famille « israélite non pratiquante ». Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se retire à Toulouse, où il doit changer plusieurs fois de nom pour survivre, comme il en témoigne dans son livre « Mémoires scientifiques – Un demi-siècle de biologie » (2003).

Lire aussi :  Nouvelle couleur disponible pour les téléphones Samsung Galaxy S22

Dans les années 1960, il a été directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et, de 1976 à 1981, il a été directeur de l’Institut Pasteur à Paris.

Article précédentCezar Ouatu, après Eurovision : « J’essaierais de chanter dans un autre pays »
Article suivantQuiz : Planète rouge