Accueil Economie De nouvelles sanctions sur les importations de pétrole russe pourraient paralyser la...

De nouvelles sanctions sur les importations de pétrole russe pourraient paralyser la raffinerie italienne de Lukoil ISAB

149
0

Les sanctions europĂ©ennes imposĂ©es aux importations de pĂ©trole russe pourraient paralyser la raffinerie italienne ISAB de Lukoil et entraĂ®ner des pertes d’emplois locaux, a averti le prĂ©sident de la rĂ©gion de Sicile, Nello Musumeci, rapporte Reuters.

« Il y a un silence assourdissant sur la catastrophe en matière de main-d’Ĺ“uvre Ă  laquelle pourrait ĂŞtre confrontĂ©e une partie de l’usine pĂ©trochimique de Priolo, l’embargo et ses consĂ©quences paralysant la raffinerie ISAB », dĂ©clare M. Musumeci dans un post sur .

L’ISAB est responsable d’environ 20 % de la capacitĂ© de raffinage de l’, et sa centrale fournit environ 20 % de l’Ă©lectricitĂ© dont la Sicile a besoin.

Lire aussi :  L'UE veut protĂ©ger les 4,1 millions de personnes qui travaillent pour des entreprises de livraison. Combien ils pourraient ĂŞtre payĂ©s

La raffinerie ISAB, qui emploie environ 1 000 personnes, appartient à la société commerciale suisse Litasco SA, qui vend 89 % de la production de la raffinerie. Litasco est à son tour contrôlée par le groupe Lukoil.

Avant la pandĂ©mie de COVID-19, la raffinerie de l’ISAB produisait 10,6 millions de tonnes de produits raffinĂ©s par an, soit 13 % de la production totale de l’Italie.

Article prĂ©cĂ©dentL’Ă©pouse d’un oligarque russe critique les sanctions de l’UE après avoir Ă©tĂ© ajoutĂ©e Ă  la liste des personnes visĂ©es : « Une dĂ©cision malheureuse ».
Article suivantSophia Loren, conquise par Elvis Presley : « Elle l’a embrassĂ©, mais ce n’Ă©tait pas que ça »
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !