Accueil Divertissements Sport Danielle Collins : J’ai le vertige, je n’aime pas être dans les...

Danielle Collins : J’ai le vertige, je n’aime pas être dans les grands bâtiments.

126
0

« Avant, j’avais vraiment peur des hauteurs. J’ai toujours peur des hauteurs. Je n’aime pas être dans les grands immeubles ou être près d’un balcon. J’ai fait un voyage entre filles avec Bethanie (Mattek-Sands). Un jour, je me suis réveillé et j’ai demandé : « Qu’y a-t-il au programme aujourd’hui ? » Elle a répondu : « On va faire de l’escalade » », a raconté Collins, cité par Eurosport.

Collins a affronté ses peurs

Collins a admis qu’elle était terrifiée lorsque Mattek-Sands lui a proposé de faire de l’escalade, mais elle l’a accepté et cela l’a aidée à grandir d’une certaine manière. « J’étais terrifié. C’est l’une des expériences les plus effrayantes que j’ai vécues en me fiant à l’équipement, aux « et si ». » a rappelé Collins.

Lire aussi :  Alexander Zverev attaque un journaliste : "Pouvez-vous au moins me regarder ?"

« C’était une expérience éprouvante pour moi. « Cela devait être une expérience d’au moins quatre heures, à mi-parcours, j’ai réalisé que chaque fois que j’entrais sur le terrain, ce n’était pas une question de vie ou de mort. Pour les personnes pratiquant l’escalade, cela peut être le cas.

« C’était une prise de conscience très importante pour moi et je pense que cela m’a aidé à grandir, à sortir de ma zone de confort et à essayer quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant, quelque chose que j’avais vraiment peur de faire. C’était un énorme moment de croissance pour moi ».

Lire aussi :  Coup dur financier pour le Real Madrid

De plus, Collins a révélé qu’elle a suivi le conseil de l’équipe nationale féminine des et a décidé de rester loin des médias sociaux pendant sa campagne de l’Open d’Australie. « Quand ils étaient en finale de la Coupe du monde, ils étaient hors des médias sociaux, ne vérifiant même pas parfois leurs téléphones.

C’est quelque chose que j’ai essayé d’incorporer dans ce que je fais pendant les grands tournois pour éliminer un peu de bruit, de distraction. » a révélé Collins après avoir battu Alize Cornet en quart de finale.

Article précédentVenus Williams partage un message de soutien au grand joueur de la NFL Tom Brady
Article suivantRafael Nadal, ému, pleure après avoir atteint une autre finale de Major
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !