Coupe du monde 2018 : Pourquoi l’Allemagne va gagner !

0 159

Pourquoi l’Allemagne va gagner la coupe du monde

 

1) Le facteur Jogi Löw

Joachim Löw a emmené l’Allemagne en phases finales de cinq tournois majeurs : UEFA EURO 2008, Coupe du Monde de la FIFA 2010, UEFA EURO 2012, Coupe du Monde de la FIFA 2014 et UEFA EURO 2016. Dans chacun de ces tournois, l’Allemagne a atteint au moins les demi-finales. Gagner la Coupe du Monde au Brésil en 2014 et fini deuxième derrière l’Espagne en 2008.

En 2012, ils ont dominé un groupe comprenant le Portugal, le Danemark et les Pays-Bas, tandis qu’en 2014, ils ont remporté un groupe de la mort avec le Portugal, les États-Unis et le Ghana.

En d’autres termes : si Löw est votre entraîneur, vous avez 25 % de chances de gagner le tournoi.

2) L’Allemagne et ses joueurs expérimentés

 

Une fois que l’Allemagne atteint le dernier carré, il y a beaucoup de savoir-faire dans les rangs de la nation.

En tant que tenant du titre, l’Allemagne sait exactement ce qu’il faut pour remporter le tournoi. Si aucune nation n’a réussi à conserver le trophée depuis le Brésil en 1962, l’Allemagne pourrait en envoyer huit.

En outre, les clubs de Bundesliga – comme le Bayern – atteignent le plus souvent les derniers stades au plus haut niveau du football continental.

3) L’infrastructure et le savoir-faire germanique

Le fait que Löw ait pu envoyer huit partants pour la finale 2014 (Toni Kroos, Mesut Özil, Christoph Kramer et Benedikt Höwedes sont les quatre autres) souligne la richesse de l’expérience du tournoi au sein des rangs allemands.

Ce n’est pas seulement au plus haut niveau : un ensemble expérimental a remporté la Coupe des Confédérations de la FIFA en Russie l’été dernier. Alors que les juniors ont remporté le Championnat d’Europe des moins de 21 ans de l’UEFA.

Dans les grands tournois, il s’agit autant de gérer des situations dans des matchs serrés que de jouer à un football scintillant ; invariablement, c’est l’équipe qui garde son sang-froid lorsque la situation devient difficile qui l’emporte.

Avec toute cette expertise en matière de tournois – même dans les tournois de jeunes – l’unité de Löw a l’air bien en place.

Le vieux cliché de Gary Lineker qui dit que le football, c’est 22 hommes qui courent après un ballon et qu’à la fin, la victoire de l’Allemagne a encore de beaux jours devant lui.

4) La force de l’Allemagne en profondeur

Cette expérience – Löw a emmené une équipe expérimentale à la Coupe des Confédérations et les jeunes qui ont dominé les championnats d’Europe l’été dernier – s’est traduite par une profondeur d’effectif inégalée.

Aucune autre nation ne peut se vanter d’une telle richesse d’options que l’Allemagne, qui a pu choisir pas moins de quatre onze de départ distincts pour le tournoi.

Hélas, le tacticien de 57 ans n’a le droit de prendre que 23 joueurs – dont trois seront gardiens de but – et la sélection d’une équipe équilibrée à partir de son embarras de la richesse est le défi majeur de Löw avant le tournoi.

Pour l’UEFA EURO 2016, il a exclu Marco Reus, Julian Brandt, Sebastian Rudy et Karim Bellarabi – qui va manquer cette fois-ci ?

Et vous, pensez-vous que l’Allemagne va gagner la coupe du monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.