Accueil Divertissements Sport Cori Gauff parle de son affrontement avec Ashleigh Barty à Adélaïde.

Cori Gauff parle de son affrontement avec Ashleigh Barty à Adélaïde.

131
0

Cori Gauff, 22e mondiale, est impatiente d’affronter la première mondiale Ashleigh Barty à Adélaïde. Gauff, 17 ans, a battu Ulrikke ELkeri 6-2 6-1 dans son premier match de la saison pour se qualifier pour les huitièmes de finale d’Adélaïde. En récompense, Gauff pourra affronter Barty pour la deuxième fois.

Gauff était mené 6-4 2-1 par Barty au Masters de Rome l’année dernière avant que l’Australien n’abandonne le match. « Vous voulez faire jouer le meilleur joueur au début de la saison parce que tout ne semblera peut-être pas facile, mais vous commencez fort.

C’est probablement le meilleur match que je puisse avoir ». Gauff a parlé de sa confrontation avec Barty, selon WTA Insider. « Je pense que ce serait un test parfait pour moi. »

Lire aussi :  VIDÉO Le Portugal et la Pologne vont à la Coupe du monde. Cristiano Ronaldo et Lewandoski seront au Qatar. Au lieu de cela, Zlatan Ibrahimovic reste à la maison.

Gauff vise déjà un Grand Chelem

Gauff n’a que 17 ans mais elle vise à faire du bruit au niveau du Grand Chelem.

« Le plus grand objectif est de gagner un Grand Chelem. C’est l’objectif. Mais aussi continuer à être une meilleure personne et un meilleur joueur sur le terrain. Je dirais que gérer mes émotions un peu mieux est quelque chose sur lequel je dois travailler, et j’y ai travaillé. »

a révélé Gauff. Pendant ce temps, Barty s’apprête à jouer son premier tournoi depuis l’US Open. Lors de sa conférence de presse pré-tournoi à Adélaïde, Barty a reconnu que chaque année, il y a de nouveaux challengers. « Il y a de nouveaux challengers chaque année, quelle que soit la place occupée au classement », a déclaré Barty, qui a reçu un bye au premier tour à Adélaïde.

Lire aussi :  Stefanos Tsitsipas parle de la possibilité que les trois grands manquent l'Open d'Australie.

« Les filles se sont vraiment démarquées, elles ont été capables de jouer des saisons très régulières, ce qui est excitant à voir pour le football féminin. « On a l’impression que c’est juste une bonne compétition. Il y a vraiment une bonne profondeur et il faut donner le meilleur de soi-même, encore et encore, pour pouvoir rivaliser avec tout le monde et se donner une chance de remporter les grands titres. » Il reste à voir si Gauff peut créer une surprise et battre Barty, tête de série n° 1.

Article précédentDusan Lajovic raconte une histoire drôle sur Matej et Ivan Sabanov
Article suivantQui était Lia Manoliu, la sportive en or qui a donné le nom du plus grand stade de Roumanie
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !