Accueil Santé Consommez ces aliments pour conserver une bonne mémoire après 50 ans

Consommez ces aliments pour conserver une bonne mémoire après 50 ans

168
0

En vieillissant, l’êtres humain  a tendance à voir sa santé se détériorer, et l’un des aspects qui se détériore le plus est la mémoire.

Porter un mode de vie sain la qualité d’un mode de vie sain, c’est-à-dire un exercice régulier et une alimentation équilibrée, améliore notre qualité de vie.

Une alimentation saine, en plus d’apporter des protéines, des vitamines et des minéraux, doit également fournir du glucose, des glucides et des graisses saines, qui sont essentiels pour stimuler le cerveau et améliorer la mémoire.

Certains aliments ont la capacité de prévenir ou de retarder certaines maladies neurodégénératives, c’est pourquoi il est nécessaire de les intégrer à notre alimentation.

Plusieurs spécialistes affirment que les protéines fournissent les acides aminés essentiels au bon fonctionnement du cerveau et de la mémoire.

Les vitamines et les minéraux stimulent les processus métaboliques, et les graisses saines nourrissent les cellules.

Voici les meilleurs aliments à intégrer dans votre régime alimentaire pour conserver une mémoire saine après 50 ans :

Saumon et poissons gras

Le saumon, ainsi que d’autres poissons gras, contient des oméga-3, qui stimulent les fonctions cérébrales, notamment la mémoire. Les personnes ayant un taux élevé d’oméga-3 ont un bon flux sanguin vers le cerveau.

En outre, on a constaté que les oméga-3 sont associés à une meilleure capacité à traiter les informations.

Plusieurs études ont également établi un lien entre un manque d’oméga-3 et le risque de dépression et de troubles de l’apprentissage.

On a également constaté qu’elle contribue à retarder le déclin cognitif dû à la vieillesse et à prévenir la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives.

Graines

Les graines de tournesol, de citrouille, de lin, de chia ou de sésame contiennent de la vitamine E, qui prévient la détérioration des capacités cognitives grâce à ses propriétés antioxydantes.

Les antioxydants protègent le cerveau des dommages causés par les radicaux libres.

Ils sont également une source de fer, de cuivre, de magnésium et de zinc, des micronutriments qui améliorent la fonction nerveuse, renforçant ainsi les fonctions cognitives telles que la mémoire et l’apprentissage.

Viande maigre

Il est idéal pour prévenir diverses démences, comme la maladie d’Alzheimer, grâce au fer qu’il apporte.

La vitamine B12 qu’il contient est bonne pour la concentration et la mémoire.

Carotte

Les carottes sont un aliment essentiel pour le maintien de la mémoire à un âge avancé, car elles améliorent la circulation sanguine dans le cerveau. Cela est dû à la grande quantité de nitrites qu’ils contiennent, qui contribuent à améliorer la circulation, notamment dans les parties du cerveau où l’oxygène arrive peu.

Brocoli

Il a des effets positifs sur le cerveau.

Il est riche en glucosinolates qui, lorsqu’ils sont décomposés, produisent des isothiocyanates, des substances qui réduisent le stress oxydatif et le risque de maladies neurodégénératives.

Il contient également de la vitamine C, des flavonoïdes, de la choline et de la vitamine K, des composants qui contribuent à maintenir le bon fonctionnement du système nerveux et des fonctions cognitives.

Selon certaines recherches, le brocoli pourrait contribuer à renforcer la mémoire épisodique verbale.

Myrtilles et baies

Les myrtilles, comme de nombreux autres types de baies, contiennent des flavonoïdes et des antioxydants, tels que l’anthocyanine, la catéchine, l’acide caféique et la quercétine, qui contribuent à réduire l’inflammation et le stress oxydatif dans le cerveau.

Selon des recherches récentes, ces composés exercent un effet positif sur la communication cellulaire, ainsi que sur l’amélioration de la plasticité neuronale, et minimisent ou retardent certaines maladies neurodégénératives liées à l’âge et le déclin cognitif qui altèrent la mémoire et d’autres fonctions cognitives.

La myrtille, la petite baie qui vous veut du bien

En tant que jeune média indépendant, The Inquirer 🇫🇷 a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Article précédentCe fruit sud-américain fait des miracle pour vos corps
Article suivantCes entraînements rapide pour renforcer vos jambes et vos muscles
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !