Comprendre le no-follow en référencement !

35

Selon les différents tweets, il semblerait que Google reprocherait l’achat et vente de liens sur les blogs, plus communément appelés les articles ou liens sponsorisés. En effet, et selon les guidelines du mastodonte du web , la mise en place de systèmes de liens est une violation des consignes aux webmasters.

Toujours selon ces guidelines, tous ces liens doivent absolument passer en Nofollow pour être en règle. C’est une notion fondamentale à comprendre, surtout pour ceux qui souhaitent devenir des blogueurs ou blogueuses professionnels !

Mais, que signifie « Nofollow »?

Littéralement, Nofollow signifie « ne pas suivre ». En précisant qu’un lien est en Nofollow (rel=«nofollow»), on envoie un message aux moteurs de recherche pour qu’ils ne prennent pas en compte (ne suivent pas !) le lien pour le classement du site dans ses résultats de recherche. Concrètement, cela veut dire que le lien placé dans l’article ne participera pas à la construction du Page Rank, ce dernier étant tributaire du nombre de liens reçus.

Par exemple, on décide sur Les Parents Bloguent de vous parler d’une marque révolutionnaire. Si on place un lien vers le site de la marque sans se soucier du Nofollow, on aide la marque doublement :
1 – on lui renvoie une partie de notre trafic car vous aurez envie d’en savoir plus et vous cliquerez sur le lien pour atterrir sur la page de la marque (gain immédiat) ;
2 – on participe au (bon) référencement de la marque sur Google (gain à moyen et long termes)

En rajoutant l’attribut « Nofollow » dans le lien, la marque ne bénéficiera que du point 1 !

Pourquoi Google interdit l’achat et la vente de liens?

Officiellement, Google souhaiterait ne pas fausser le classement des sites sur son moteur de recherche:

Pour éviter que les liens payants aient une incidence sur les résultats de recherche et un impact négatif sur les internautes, nous encourageons vivement les webmasters à utiliser l’attribut nofollow sur ces liens. Les consignes des moteurs de recherche exigent la divulgation des liens payants, de la même manière que les consommateurs en ligne et hors ligne apprécient la divulgation des relations payantes .

Mais on peut également se demander si le but n’est pas de favoriser AdWords, la régie publicitaire pour l’achat des mots-clés et accessoirement la première source de revenues de Google.

Disons, par exemple, que nous souhaitons booster le référencement des Parents Bloguent et que nous avons accès à la fortune de Crésus. On achètera des mots-clés chez Google via AdWords comme Blog de parentParents Bloguent et autres. Le résultat ? A chaque fois que quelqu’un tape Blog de parent sur Google, une pub pointant vers notre blog s’affichera.

C’est bien beau tout ça, mais en quoi ça me concerne?

Google c’est un peu big brother : il surveille et prend note de tous les liens entrants et sortants sur nos blogs. Si vous abusez de la vente de lien, en ne mettant pas l’attribut (rel=«nofollow»), vous risquez de voir Google taper à votre porte et vous demander de placer du nofollow sur tous vos liens sortants … à défaut de quoi, le blog peut-être blacklisté.

Mais pas de panique ! Si vous avez des articles sponsorisés à venir, n’hésitez surtout pas à en parler avec la régie qui vous contacte. En attendant, vous pouvez peut-être rajouter l’attribut dans vos anciens posts sponsorisés, si les conditions négociées avec l’agence le permettent.

Pour info : la syntaxe de l’attribut est <a href= »lien » rel=«nofollow»>Texte du lien</a>. Il existe aussi des plug-in WordPress pour les rajouter automatiquement et sur blogger, il y a la possibiltié de l’activer à chaque placement de lien.

Les commentaires sont fermés.