Comment négocier son rachat de crédit ?

0 80

Dans le but de diminuer le coût de ses crédits ou de ses mensualités, la solution idéale pour l’emprunteur est de racheter son crédit. Pour cela, il doit négocier le rachat avec la banque ou la structure de prêt. Il existe plusieurs possibilités de négociation dont voici les plus intéressantes.

La négociation du rachat de crédit

Pour négocier un rachat de prêt, il est primordial de bien préparer au préalable son dossier. Il faut également apporter les preuves ou garanties de votre stabilité financière. Il s’agit des documents comme les relevés bancaires, les fiches de paie, etc. Aussi, il est conseillé de faire jouer la concurrence. Afin de négocier de manière efficace votre rachat, il faut être bien informé. Vous devez donc connaitre les avantages et possibilités que vous offrent les différents prêteurs. Vous pouvez vous baser sur cela pour faire tourner la négociation en votre faveur. Toutefois, nous vous recommandons de recourir à un courtier spécialisé dans le domaine pour une meilleure négociation.

Négocier le taux du rachat de crédit

C’est l’un des points essentiels à aborder lors de la négociation. Un rachat de prêt est souvent envisagé en cas de baisse des taux d’intérêt. Pour obtenir un rachat de crédit au meilleur taux, vous devez vous renseigner sur les pratiques qui se font au moment du rachat. Ici également, vous devez faire jouer la concurrence.

Négocier les frais de dossiers du rachat de crédit

C’est un point qui est souvent négligé lors de la négociation. Pourtant, il est important puisque c’est à ce niveau que se fait une grande partie de négociation. Cela est d’autant plus avéré dans le cas d’un regroupement de prêts à la consommation. Négocier les frais de dossier avec la société de prêt est donc essentiel et cela peut d’ailleurs vous permettre de diminuer au maximum le coût du crédit. 

Négocier l’assurance du rachat de crédit

La plupart des banques auprès desquelles vous négocier votre rachat de crédit vous incitent à souscrire une assurance de crédit. Cependant, l’assurance qu’elles proposent n’est pas financièrement la plus intéressante. De plus, elle n’est pas souvent adaptée au profil de l’emprunteur. Il est donc préférable de faire appel à une assurance externe. Ne vous inquiétez pas, la banque ne peut aucunement s’y opposer. Au contraire, elle est obligée vous présenter ce choix. Vous avez également la possibilité de négocier en cas de remboursement anticipé les indemnités. Vous pouvez ainsi revoir la durée de votre prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.