Accueil Vie Pratique Maison & Décoration Comment maîtriser la température dans une serre ?

Comment maîtriser la température dans une serre ?

62
0

Si vous êtes un jardinier dans l’âme et que vous avez décidé de vous lancer dans la culture d’un potager, alors il y aura quelques petits détails à connaître. Et notamment pour ce qui concerne la température à l’intérieur d’une serre qui peut soit ralentir le développement des cultures soit les mettre en péril. En bref, voici donc un petit tour des trucs à connaître.

Maîtriser l’impact des rayons du soleil

En plein été, l’impact des rayons du soleil peut considérablement endommager vos cultures. Surtout si elles se trouvent en serre. Voilà pourquoi, il faudra employer certains moyens pour les protéger des rayons UV. Par exemple, on pense à des toiles d’ombrage comme une bâche mylar. Son gros avantage, c’est qu’elle est complètement opaque à la lumière extérieure tout en bénéficiant d’une face brillante, capable de maximiser les apports en lumière.

Lire aussi :  Sublimez votre jardin grâce à quelques astuces !

Une autre technique régulièrement rencontrée, c’est le blanchiment des parois de la serre. Ici, on utilisera une craie micronisée que l’on mélangera à de l’eau pour enduire les parois de verre. De cette manière, les rayons UV seront filtrés et vos cultures seront protégées. Enfin, pensez à aérer au maximum en ouvrant les portes.

Pensez au chauffage en hiver

En hiver, il est préférable d’installer un isolant provisoire à l’intérieur de la serre. Généralement, cela fonctionne avec du papier bulle qui se fixe directement sur les montants de votre structure. Autre astuce, des écrans thermiques qui seront tendus au niveau du plafond mais qui sont légèrement plus onéreux.

Lire aussi :  Pour les soldes, craquez pour du linge de lit de grande qualité

Enfin, et selon la rusticité des plantes, il faudra parfois mettre en place un système de chauffage. Pour cela, on pense à des chauffages au pétrole ou au gaz qui ne nécessitent pas de bricolage particulier. En revanche, on évitera les radiateurs électriques qui ont tendance à assécher l’atmosphère alors que vos plantes auront besoin d’humidité.

Article précédentLes alarmes tendance pour la sécurité de votre maison
Article suivantVoyage en Floride : découvrez l’univers merveilleux de Disney World à Orlando
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !