Comment bien préparer un déménagement à l’étranger ?

0 32

Une importante source de stress. Ces mots résument la perception d’un déménagement à l’étranger. Comment organiser sereinement ce qui semble être totalement insurmontable ? Une des premières pistes est de procéder méticuleusement. Faites une liste précise d’activités et de les mettre rigoureusement en œuvre. Cela permettra de ne rien oublier. 

Quel déménageur contacter et quand ?

Vérifiez méticuleusement les compétences et les références du déménageur que vous avez choisi. Cette précaution est importante, car il devra collaborer avec une foule d’interlocuteurs tels que : les transitaires, les agents des douanes. Le mieux est que votre déménageur ait l’habitude de faire ce type de transaction. Il doit également connaître les singularités locales du pays de destination. C’est le meilleur moyen de parfaitement réussir les formalités douanières. Une des garanties est la possession de la certification FAIM (FIDI Accredited International Movers). C’est un gage de compétence et une preuve du sérieux de votre déménageur. Comme pour tout achat, comparez. Prenez le temps de recueillir plusieurs avis et choisissez le moins cher.  Enfin, gardez à l’esprit que déménager coûte moins cher pendant certaines périodes. Il vaut mieux partir en automne ou au printemps.

Faites un tri méticuleux

Effectuez un véritable tri dans vos objets. Cela vous permettra de choisir avec précision les biens qui vous accompagneront. Le mieux est d’emporter prioritairement des biens ayant une « valeur sentimentale ». En revanche, évitez d’emporter les meubles en kit. La raison est simple, il est parfois difficile de les remonter après les avoir déplacés. Théoriquement, l’entreprise pour vos déménagements internationaux proposera toujours une visite préliminaire de votre domicile. Le but sera d’évaluer le volume d’objets à déplacer et de repérer les objets les plus fragiles. Lorsque vous recevrez les devis, lisez-les attentivement et assurez vous qu’ils sont complets, c’est-à-dire qu’ils comportent l’ensemble de taxes. Mais aussi les frais de douane et les multiples assurances. Il vous faudra aussi choisir entre la prestation complète ou l’autre option consistant à emballer vous-même vos affaires, ce seront quelques euros d’économisés sur la facture totale. 

Le bateau est préférable à l’avion

Certes le bateau est plus lent, mais il permet de déplacer des volumes beaucoup plus importants pour des prix plus intéressants. En revanche, l’avion est rapide mais multipliera de façon exponentielle votre facture. Sur internet vous pourrez voir les délais d’acheminement. Ils varient d’un mois si les bagages quittent la France pour l’Asie à cinq mois si vous quittez la France pour le Canada. Ce délai peut être de neuf mois si vous allez en Australie. Pour 30 mètres cube, cela coûtera entre 7 000 et 9000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.