Choisir le meilleur logiciel pour sa gestion

0 27

Quelle que soit la problématique d’une entreprise, elle ne peut pas aujourd’hui faire l’impasse sur l’acquisition de matériel informatique et spécifiquement d’un logiciel pour mener à bien ses activités et en particulier pour améliorer sa gestion. En effet tout le monde est informatisé désormais et ceux qui n’investissent pas dans des outils modernes risquent tout simplement de ne pas pouvoir faire face à leurs concurrents qui, eux, ont assurément fait de type d’achats. D’ailleurs s’ils l’ont fait c’est qu’ils y trouvent un intérêt, celui d’améliorer leurs façons de travailler, de prendre en compte les commandes, la livraison, le transport…

Choisir un progiciel de gestion intégré

Mais face au marché des logiciels dédiés aux professionnels, on peut rester dubitatif tant il existe de solutions. Vu que ce marché s’est développé rapidement et dans toutes les directions, on y trouve des solutions parmi les plus performantes mais celles-ci côtoient aussi des produits qui ne sont pas aboutis, qui ne correspondent pas exactement à ce qu’ils sont censés apporter à une société. Dès lors comment faire le choix du meilleur ERP possible ? Il suffit de se poser les bonnes questions : de quoi ai-je besoin, pour quels postes de travail au sein de ma société, pour réaliser quelles tâches ?…

Définir ses besoins est crucial

C’est en pouvant définir spécifiquement ce qui fait défaut en termes de capacités de développement dans l’entreprise que l’on peut déjà commencer à comprendre ce qui pourrait lui être utile. De même un audit interne où chaque service peut exprimer ce qui ne va pas et ce qui pourrait être améliorer et de quelle façon, cela va tout-à-fait dans le bon sens. Aujourd’hui il existe en effet des outils extrêmement performants pour toutes les problématiques. Qu’il s’agisse de gestion des stocks, d’amélioration dans les ressources humaines, d’optimisation des processus d’achat, de quantification des résultats des campagnes de communication, tout est informatisable. Il suffit de savoir ce dont on manque.

Plus d’informatique pour moins d’humain ?

L’idée n’est pas de remplacer les humains par des machines, comme dans les pires romans de science-fiction des années 1950, mais plus basiquement de combler les manques des humains et leurs faiblesses. Reconnaître ces dernières, c’est déjà faire un pas en avant. Ensuite il convient de mettre en œuvre toutes les solutions pour parvenir à faire en sorte qu’elles disparaissent petit à petit grâce à l’utilisation d’outils plus performants. Les progrès que l’Humanité a réalisés au cours de son histoire ont toujours été basés sur l’emploi d’outils qui venaient combler un manque ou une déficience. C’était le cas au temps de le construction des pyramides ou des cathédrales alors pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui ?

Faire confiance aux développeurs

Les éditeurs de progiciels de gestion ont besoin de définir de façon précise ce qu’ils peuvent apporter aux entreprises. Il convient donc de travailler avec eux main dans la main, afin de faire avancer les choses. Si l’on acquiert un logiciel, qu’on le met entre les mains de ses salariés et que ceux-ci constatent que l’outil pourrait être amélioré, il ne faut pas se priver de l’évoquer avec l’entreprise qui le commercialise. Cela permettra que l’outil soit revu et que l’on puisse, une fois la nouvelle version disponible, disposer d’un confort de travail plus grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.