Chirurgie esthétique : le point sur l’augmentation mammaire

0 83

Voulez-vous avoir des poitrines encore plus généreuses ? Si oui, l’augmentation mammaire proposée par les experts en chirurgie esthétique vous convient sûrement. Cet article vous explique les points importants sur cette solution.

Quand recourir à l’augmentation mammaire ?

Généralement, les femmes décident de recourir à cette chirurgie pour des raisons esthétiques. En effet, elles désirent avoir des seins plus volumineux pour retrouver une totale confiance en elles. Notez tout de même que d’autres arguments comme les maladies (surtout le cancer) peuvent inciter la gent féminine à passer à l’acte. En outre, l’augmentation mammaire est indiquée dans le cas d’un affaissement de la poitrine engendré par la grossesse et la perte de poids. De même, l’asymétrie des seins motive les femmes à miser sur cette fameuse opération. 

Déroulement de l’augmentation mammaire

Dans un premier temps, le chirurgien discute avec le patient pour le connaître davantage. Il se penche non seulement sur la motivation de client, mais aussi sur sa morphologie. Il procède ensuite à un bilan préopératoire. Celui-ci inclut une mammographie, une échographie ainsi que des examens sanguins. C’est seulement après que la pose de la prothèse peut commencer. Pendant cette intervention qui dure très souvent une heure, l’expert en chirurgie esthétique réalise une incision sous les seins du patient afin d’installer l’implant derrière la glande mammaire. Notez que pour lipofilling, l’opération se déroule en deux étapes à savoir la liposuccion et la réinjection de graisses. 

Comment éviter les complications ?

Généralement, la chirurgie visant l’augmentation mammaire est sans danger. Cependant, il faut prendre quelques précautions pour prévenir toutes complications. Il est par exemple nécessaire de rester au repos pendant environ une semaine. Durant ce temps, le patient ne doit pas enlever le pansement pour éloigner les infections. Les charges lourdes ainsi que la pratique des mouvements brusques sont à bannir. Par contre, le port d’un soutien-gorge anatomique est recommandé,  et ce, pendant un mois. Le plus important est de consulter régulièrement le chirurgien pour des contrôles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.