Accueil Internationales Biden : l’Occident arrĂŞtera Nord Stream 2 en cas d’agression contre l’Ukraine

Biden : l’Occident arrĂŞtera Nord Stream 2 en cas d’agression contre l’Ukraine

102
0

Le dirigeant amĂ©ricain a reconnu que d’Ă©ventuelles nouvelles sanctions contre la Russie pourraient frapper les États-Unis et entraĂ®ner une hausse des prix du carburant.

« Si la dĂ©cide de prendre des mesures contre l’Ukraine, nous unirons le monde entier pour contrer son agression. Les et nos alliĂ©s et partenaires dans le monde entier sont prĂŞts Ă  imposer des sanctions fortes en matière de contrĂ´le des exportations », a-t-il dĂ©clarĂ©. « Nous allons crĂ©er une forte pression sur leurs institutions financières les plus grandes et les plus importantes et sur leurs industries clĂ©s. Nous sommes prĂŞts Ă  utiliser ces mesures immĂ©diatement si la Russie entreprend une action contre l’Ukraine », a ajoutĂ© le dirigeant amĂ©ricain.

Lire aussi :  Le prince Andrew a conclu un accord Ă  l'amiable dans un procès oĂą il Ă©tait accusĂ© d'abus sexuels.

« Et sur 2, un gazoduc qui amènerait du gaz naturel de la Russie vers l’, si la Russie envahit l’Ukraine, cela n’arrivera pas », a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident de la Maison Blanche.

M. Biden a ajoutĂ© qu’avec une telle Ă©volution, les pays occidentaux « crĂ©eront des consĂ©quences Ă  long terme qui saperont la compĂ©titivitĂ© Ă©conomique et stratĂ©gique de la Russie. »


Conséquences des sanctions

Le dirigeant amĂ©ricain a reconnu que d’Ă©ventuelles nouvelles sanctions occidentales contre la FĂ©dĂ©ration de Russie pourraient toucher les États-Unis et entraĂ®ner une hausse des prix du carburant.

« Je ne vais pas prĂ©tendre que ça va ĂŞtre indolore. Elle pourrait affecter les prix de l’Ă©nergie. Nous prenons donc des mesures actives pour rĂ©duire la pression sur nos marchĂ©s de l’Ă©nergie et pour contrer la hausse des prix en coordonnant avec les principaux fournisseurs d’Ă©nergie et les consommateurs l’utilisation de tous les outils Ă  notre disposition pour aider Ă  rĂ©duire les prix du gaz », a-t-il dĂ©clarĂ©.

Lire aussi :  Des habitants de villages proches de Kiev dĂ©couvrent des tombes de soldats russes abandonnĂ©es en Ukraine : "Au moins, celui-ci a une chance de rentrer chez lui".

« Si la Russie dĂ©cide d’envahir l’Ukraine, nous en subirons les consĂ©quences chez nous », a-t-il poursuivi. « Mais le peuple amĂ©ricain comprend que la protection de la dĂ©mocratie et de la libertĂ© a un prix. C’est une cause qui unit les rĂ©publicains et les dĂ©mocrates. »

Dans le mĂŞme temps, M. Biden a fait remarquer que si ce prix n’est pas payĂ© maintenant, « il sera plus Ă©levĂ© Ă  l’avenir ».

Article prĂ©cĂ©dentLe prĂ©sident de la banque centrale nĂ©erlandaise s’attend Ă  ce que la BCE relève son taux d’intĂ©rĂŞt directeur au quatrième trimestre.
Article suivantIl a battu son chat et lui a « léché le museau » ! Adidas a résilié son contrat sur le champ ! Des temps difficiles pour une star de la Premier League
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !