Accueil Divertissements Sport Barcelone ne croit pas aux crypto-monnaies ! Laporta a refusé une proposition...

Barcelone ne croit pas aux crypto-monnaies ! Laporta a refusé une proposition de 70 millions d’euros ! La raison ? « Une industrie risquée, sans éthique »

127
0

Laporta ne veut pas faire de commerce en crypto-monnaies

Joan Laporta cherche un sponsor qui veut faire de la publicité sur le devant des maillots de Barcelone. Apparemment, une entreprise a proposé plus que Spotify, le principal sponsor, mais le montant est en crypto-monnaies.

marca.com.

Le FC Barcelone change le nom de son stade en Camp Nou et reçoit 280 millions d’euros en échange.

Barcelone et Spotify ont négocié intensivement pendant des mois, et selon RAC1, les deux parties ont finalement trouvé un accord. Le club catalan recevra 280 millions d’euros sur trois saisons (période pour laquelle il a signé l’accord).

Lire aussi :  Le Real Madrid se recentre rapidement et a fixé un nouvel objectif. Sur qui les Galacticos ont-ils jeté leur dévolu après l'échec du transfert de Kylian Mbappé ?

Cependant, le a échangé le nom du stade légendaire. Plus précisément, le nom « Camp Nou » sera ajouté au nom du sponsor. En fait, Spotify offre aux Catalans plus d’argent que ce qu’ils ont reçu du sponsor avec lequel ils mettront fin à leur partenariat à la fin de cette saison.

Le FC Barcelone est sponsorisé par Rakuten, une entreprise avec laquelle il travaille depuis 2017, Rakuten lui offrant initialement 55 millions d’euros par an. Spotify arrive à plus de 93 millions d’euros par saison. En d’autres termes, les responsables catalans tentent par tous les moyens d’aider l’équipe à bénéficier d’un budget conséquent.

Lire aussi :  Dică sait comment Dunajska Streda peut frapper : " Ce sera un match très difficile ".

Découvrez sur playsport.co.uk ce que le père de Mbappe a dit à propos du Barca, son club bien-aimé.

Article précédentL’ambassade de Chine a commencé à évacuer ses citoyens d’Ukraine.
Article suivantConcert à l’Athénée roumain dédié à l’amitié entre Constantin Brâncuși et James Joyce
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !