Accueil Dernières minutes ! Economie Auchan pourrait lancer une nouvelle offre publique d’achat sur son rival Carrefour....

Auchan pourrait lancer une nouvelle offre publique d’achat sur son rival Carrefour. Pourquoi les négociations de l’année dernière ont-elles échoué ?

84
0

Le groupe français Auchan envisage de lancer une nouvelle offre publique d’achat sur son rival Carrefour SA, ont déclaré à Bloomberg deux sources proches du dossier.

Selon eux, Auchan aurait repris ses démarches en vue d’un éventuel accord avec Carrefour, après l’échec des négociations de l’automne dernier.

À cet égard, Auchan a été en discussion avec plusieurs sociétés de capital-investissement au sujet d’une éventuelle alliance d’offres. Mais des sources ont souligné que les discussions sont en cours et qu’il n’y a aucune certitude qu’une offre sera lancée, rapporte Agepres.

L’action Carrefour a augmenté mercredi pour la huitième séance consécutive, ce qui représente la plus longue série de gains pour l’action Carrefour en quatre ans, selon Bloomberg.

Mercredi également, l’action Carrefour s’est appréciée jusqu’à 6,6 %, donnant à la société une valeur boursière d’environ 13,5 milliards d’euros.

Au début de l’année dernière, les négociations en vue d’une reprise de Carrefour par le détaillant canadien Alimentation Couche-Tard Inc. ont été abandonnées en raison de l’opposition du gouvernement français.

Lire aussi :  Le maire de New York va recevoir son salaire en bitcoins

Par la suite, en octobre de l’année dernière, Auchan a tenté de racheter Carrefour au prix de 21 euros par action, soit 16,6 milliards d’euros au total, mais les négociations ont finalement échoué en raison de désaccords sur le prix et la structure de l’opération.

La source citée note que le marché français de la distribution alimentaire est prêt pour la consolidation étant donné la concurrence féroce des détaillants tels qu’Aldi et Lidl. Le cabinet d’études de marché Kantar indique que le leader du marché est Leclerc SA avec une part de 22,7%, suivi de Carrefour avec 19,4% tandis qu’Auchan est à peine cinquième avec une part de 9,2%.

Outre la concurrence de leurs rivaux à bas prix, les détaillants français en épicerie doivent également développer leurs activités de commerce électronique. Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, a dévoilé en novembre un plan visant à investir 3 milliards d’euros dans les opérations numériques au cours des quatre prochaines années.

Lire aussi :  Le fabricant d'électronique Panasonic passe à la semaine de quatre jours de travail

Dans le même temps, Auchan souffre de son exposition aux grands hypermarchés, de grands magasins qui vendent toutes sortes de produits et qui, dans la plupart des cas, sont situés à la périphérie des villes du nord de la France, une région confrontée à des difficultés économiques, selon Clément Genelot, analyste chez Bryan Garnier. Il estime que les hypermarchés ont perdu leur attrait pour les consommateurs.

Sur le marché local, Auchan Roumanie dispose d’un portefeuille de 33 hypermarchés Auchan, d’un réseau de 106 magasins de proximité MyAuchan, dont 92 dans des stations Petrom, et de cinq supermarchés Auchan.

De son côté, Carrefour a ouvert deux hypermarchés en décembre et a terminé l’année 2021 avec 43 magasins de ce format sur le marché roumain. Carrefour a réalisé un chiffre d’affaires de 78,609 milliards d’euros en 2020, en hausse de 7,8% à périmètre constant par rapport à 2019.

Article précédentMeghan Markle se voit attribuer 1 million de livres par le Mail on Sunday pour violation de la vie privée
Article suivantTransfert surprise pour Dennis Man. Option de choc sur l’axe Italie-Turquie. Les rivaux de Galatasaray veulent prendre le roumain
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !