Accueil Dernières minutes ! Internationales Attaque contre le Consulat général de la Russie à Lviv : les autorités...

Attaque contre le Consulat général de la Russie à Lviv : les autorités ukrainiennes ont ouvert une enquête. La réaction de Moscou

66
0

La Russie a dénoncé une attaque à l’engin incendiaire contre son consulat général à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, un incident qui n’a pas fait de victimes.
de victimes mais survient dans un contexte de tensions entre Moscou et Kiev, selon des rapports
AFP.

« Le 24 décembre, à 2h30 du matin, heure locale (et heure roumaine), le consulat général de Russie à Lviv a été la cible d’un acte terroriste. Une personne non identifiée a jeté une bouteille de liquide inflammable en direction de l’entrée de l’établissement, qui a pris feu », a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué vendredi.

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, l’incident n’a fait aucun blessé.

La police de Lviv a annoncé qu’un cocktail Molotov avait été lancé sur l’enceinte entourant le consulat, sans causer de dommages au bâtiment, et a déclaré avoir ouvert une enquête pour « hooliganisme ».

Lire aussi :  Le certificat de vaccination des personnes de plus de 60 ans en Grèce ne sera valable que pendant 7 mois sans dose de rappel.

« Cet acte scandaleux et inacceptable est la conséquence d’une exacerbation en Ukraine de l’hystérie russophobe et de l’incitation à la haine et à l’hostilité contre la Russie », accusent les diplomates russes.

Moscou annonce qu’un représentant intérimaire de Kiev a été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères, où on lui a présenté une « forte protestation » et demandé que l’Ukraine assure la sécurité du personnel diplomatique russe.

Lire aussi :  Qui garde le chien ou le chat en cas de divorce ? L'Espagne adopte la garde alternative pour les animaux de compagnie

Cet incident intervient dans un contexte de tensions entre l’Ukraine et la Russie, que l’Occident accuse de masser des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne en vue d’une intervention militaire. Le Kremlin nie fermement avoir des intentions belliqueuses.

Les relations de Kiev avec Moscou étaient déjà extrêmement mauvaises après l’annexion en 2014 par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée et le déclenchement de la guerre dans le Donbas entre les troupes ukrainiennes et les séparatistes pro-russes soutenus par la Russie.

Article précédentLe naturaliste américain Edward O. Wilson, surnommé le « Darwin des temps modernes », est décédé à 92 ans.
Article suivantLe dernier match d’Erling Haaland pour le Borussia Dortmund ? Les médias occidentaux annoncent le départ de Norwegian en hiver
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !