Accueil Internationales Approbation du sixième train de sanctions contre la Russie : 90 %...

Approbation du sixième train de sanctions contre la Russie : 90 % du pétrole russe importé en Europe sera interdit

60
0

Les dirigeants de l’UE ont fermement condamné la guerre d’agression menée par la Russie contre l’Ukraine et se sont mis d’accord sur un sixième train de sanctions, a indiqué une déclaration officielle après la réunion du Conseil européen de lundi à Bruxelles. Le paquet couvrira le pétrole brut, ainsi que les produits pétroliers, livrés par la Russie aux États membres, mais une exception temporaire sera introduite pour le pétrole brut livré par oléoduc.

« Il permettra d’interdire les importations de pétrole russe. Les sanctions auront un impact immédiat sur 75 % des importations de pétrole russe. Et d’ici la fin de l’année, 90 % du pétrole russe importé en Europe sera interdit », a déclaré le président du Conseil européen à l’issue de la réunion des dirigeants européens.

Lire aussi :  Poutine montre des signes de faiblesse : il a couvert ses pieds d'une couverture lors du défilé militaire. "Il y a des raisons de s'inquiéter, mais nous devons faire attention à ce que nous souhaitons".

Les dirigeants ont appelé le Conseil de l’Union européenne à finaliser et à adopter sans délai les nouvelles sanctions.

Au cours du sommet, les dirigeants ont également discuté de la sécurité des civils, de la poursuite des crimes de , du soutien de l’UE à l’ – y compris le soutien humanitaire, financier, militaire et politique – et du soutien de l’UE aux pays voisins, ajoute le communiqué.

« Il permettra d’interdire les importations de pétrole en provenance de . Les sanctions auront un impact immédiat sur 75 % des importations de pétrole russe. Et d’ici la fin de l’année, 90 % du pétrole russe importé en Europe sera interdit », a déclaré le président du Conseil européen à l’issue de la réunion des dirigeants européens.

Lire aussi :  Marine Le Pen, leader de l'extrême droite française, demande l'abandon des sanctions contre la Russie : "Elles ne servent absolument à rien".
Article précédentLe dessert de la reine a été inventé. Comment le préparer le gâteau du jubilé de platine ?
Article suivantBloomberg : la Russie impose des restrictions aux clients italiens d’UniCredit et d’Intesa.
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !