Accueil Internationales Antonio Guterres appelle la Russie à Bucea à coopérer dans l’enquête de...

Antonio Guterres appelle la Russie à Bucea à coopérer dans l’enquête de la Cour pénale internationale sur les crimes de guerre en Ukraine

759
0

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé jeudi la Russie à « accepter de coopérer » dans le cadre de l’enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur de possibles crimes de guerre commis par l’armée russe dans la guerre en Ukraine, rapporte l’AFP.

« Je demande instamment à la Russie d’accepter de coopérer avec la CPI », a-t-il souligné.

Le secrétaire général des Nations unies est arrivé jeudi à Borodianka, l’une des villes de la banlieue de où les Ukrainiens accusent les Russes d’avoir commis des atrocités lors de l’occupation de la région en mars, rapporte l’AFP.

Lire aussi :  Kiev accuse la Russie de recruter des mercenaires et d'envoyer des armes à Donbas. La Pologne dit à l'Ukraine qu'elle peut compter sur son soutien

« Une est une absurdité au 21e siècle », a dénoncé Antonio Guterres à son arrivée.

Antonio Guterres, qui effectue sa première visite en depuis le début de l’invasion russe le 24 février, a fait ces remarques aux journalistes devant des maisons en ruines, accompagné de militaires ukrainiens et de responsables locaux.

« J’imagine aujourd’hui ma famille dans une de ces maisons, détruite et noircie », a-t-il dénoncé à la presse.

« Je vois mes petites-filles qui s’enfuient, paniquées. La guerre est une absurdité au 21ème siècle. Aucune guerre n’est acceptable au XXIe siècle », a-t-il insisté.

Lire aussi :  La justice d'abord : un membre irakien de l'État islamique condamné à la perpétuité en Allemagne pour génocide contre la minorité yazidie

Antonio Guterres a ensuite visité Bucea, un autre avant-poste de Kiev, où l’Ukraine accuse la Russie de crimes de guerre.

Il devait rencontrer le président ukrainien Volodimir Zelenski jeudi après-midi.

Le secrétaire général de l’ONU est arrivé en Ukraine mercredi soir après une visite mardi à Moscou, où il a rencontré le président russe et appelé la Russie à coopérer avec l’ONU pour permettre l’évacuation des civils des zones bombardées de l’est et du sud de l’Ukraine, où la Russie concentre actuellement son offensive.

Article précédentLe père de Romina, Tyrone Power, l’un des séducteurs d’Hollywood. Les parents de l’artiste ont eu une vie éprouvante.
Article suivantMircea Lucescu a un allié important dans le conflit avec la Fédération ukrainienne : « Il n’a jamais été contre notre équipe nationale ! »
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !