Accueil Economie Ancien ministre russe des finances : la Russie va connaître la plus...

Ancien ministre russe des finances : la Russie va connaître la plus forte contraction économique depuis l’effondrement de l’URSS.

601
0

L’économie russe se contractera de plus de 10% en 2022, ce qui constituerait la pire chute du produit intérieur brut depuis l’effondrement de l’URSS, a déclaré mardi l’ancien ministre russe des Finances Alexeï Koudrine, rapporte Reuters.

Les ministères de l’économie et des finances travaillent actuellement sur de nouvelles prévisions économiques, a déclaré Alexei Kudrin à l’agence de presse RIA Novosti.

« La prévision officielle sera une contraction de plus de 10% », a déclaré Kudrin, qui a été ministre des Finances du gouvernement de Vladimir Poutine de 2000 à 2011.

Les prévisions antérieures du gouvernement russe tablaient sur une expansion du PIB de 3 % cette année, après une progression de 4,7 % en 2021.

Lire aussi :  200 milliards de dollars ont disparu en un seul jour. Le marché des crypto-monnaies en chute libre

Une source au sein du gouvernement russe a déclaré à Reuters que le ministère de l’économie s’attend à ce que le PIB se contracte de 10 à 15 % cette année.

Une contraction économique de 10 % représenterait la plus forte baisse du PIB de la Russie depuis 1994, selon les données de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

Selon un rapport publié l’autre jour par la Banque mondiale, le produit intérieur brut de la Russie devrait chuter de 11,2 % cette année en raison de la guerre en .

De leur côté, les analystes interrogés par Reuters fin mars prévoient, en moyenne, une contraction de 7,3% du PIB russe en 2022, ainsi qu’une inflation de près de 24%, son plus haut niveau depuis 1999.

Lire aussi :  eToro : Le conflit international devient le plus grand risque pour les investisseurs individuels en Roumanie
Article précédentMme Le Pen demande que l’Inde devienne un membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU
Article suivantMeghan Markle aussi tendre avec Harry que Brigitte l’est avec Macron : « La seule différence est que la femme de Harry est plus belle ».
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !