Accueil Economie Amazon augmente les prix de son service par abonnement Prime au Royaume-Uni...

Amazon augmente les prix de son service par abonnement Prime au Royaume-Uni et en Europe

52
0

Amazon augmente les prix de son service par abonnement Prime au Royaume-Uni et dans toute l’Europe, le gĂ©ant du commerce Ă©lectronique Ă©tant aux prises avec les effets de l’inflation croissante, rapporte CNBC.

L’entreprise impose des hausses de prix encore plus importantes sur les marchĂ©s europĂ©ens.

En France, le prix d’un abonnement annuel Ă  Prime passe de 49 € Ă  69,90 €, soit une augmentation de 43 %.

Les membres Prime en peuvent s’attendre Ă  une augmentation de 30 % de leur prix annuel Prime, qui passera de 69 Ă  89,90 euros.

Cette décision fait suite à des hausses de prix similaires annoncées par Amazon aux .

En fĂ©vrier, Amazon a dĂ©clarĂ© qu’il allait augmenter le prix de son abonnement annuel Prime pour les AmĂ©ricains Ă  139 dollars, contre 119 dollars auparavant, la première augmentation de ce type dans son programme de fidĂ©lisation Ă  prix rĂ©duit aux États-Unis effectuĂ©e depuis 2018.

Lire aussi :  Croisières annulĂ©es Ă  cause d'Omicron. Qu'advient-il des navires et des passagers qui ont dĂ©jĂ  quittĂ© les ports ?

Amazon a imputĂ© la hausse des prix Ă  « l’inflation et Ă  la hausse des coĂ»ts d’exploitation », ainsi qu’Ă  l’augmentation des dĂ©penses liĂ©es Ă  l’accĂ©lĂ©ration de la livraison et de la production de contenu pour son service de streaming Prime Video, rapporte Reuters.

La société doit publier ses résultats du deuxième trimestre jeudi.

Le PDG d’Amazon, Andy Jassy, a dĂ» faire face Ă  deux dĂ©fis : des coĂ»ts Ă©levĂ©s et un ralentissement des ventes de commerce Ă©lectronique.

Au dernier trimestre, Amazon a reconnu que le boom de la pandĂ©mie avait ralenti, laissant l’entreprise avec trop de travailleurs et trop de capacitĂ© de stockage.

Lire aussi :  Comment les employĂ©s allemands seront aidĂ©s Ă  faire face aux coĂ»ts Ă©nergĂ©tiques. Le gouvernement a adoptĂ© un nouveau train de mesures

Selon le Wall Street Journal, la sociĂ©tĂ© a dĂ©cidĂ© de cĂ©der une partie de ses entrepĂ´ts et a rĂ©cemment interrompu la construction d’immeubles de bureaux Ă  Nashville et Ă  Bellevue, dans la banlieue de Seattle.

Amazon a prĂ©cĂ©demment dĂ©clarĂ© qu’elle s’efforçait d’Ă©viter de rĂ©percuter sur les consommateurs les coĂ»ts causĂ©s par l’inflation, la pandĂ©mie de Covid-19 et d’autres dĂ©fis macroĂ©conomiques.

Face Ă  la hausse des coĂ»ts, la sociĂ©tĂ© a ajoutĂ© en avril une surcharge de 5 % pour le carburant et l’inflation aux frais qu’elle facture aux vendeurs qui utilisent ses services.

Amazon n’est pas la seule entreprise Ă  augmenter ses prix.

Au début du mois, Disney a augmenté le prix de son service de streaming sportif ESPN+. Et plus tôt cette année, Netflix a augmenté ses prix sur plusieurs marchés.

Article prĂ©cĂ©dentOns Jabeur explique sa dĂ©cision de lancer l’Ă©tĂ© sur des courts en dur Ă  San Jose.
Article suivantRafael Nadal m’a surpris avec… », dĂ©clare le jeune homme.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !