Aides aux personnes âgées : mode d’emploi

0 40

L’aide à domicile fournit des prestations diverses, adaptées aux besoins de chaque senior. Son objectif est d’aider les personnes âgées à surmonter les difficultés quotidiennes, mais également à restaurer leur autonomie et participer au maintien de leur vie sociale. Quelles sont les options disponibles pour une aide à domicile ? Comment en bénéficier ?

Aide à domicile : les catégories

Les services d’aide à domicile se différencient par les types de prestations proposées. Parmi les services existants, on distingue l’aide à la personne, l'aide dans les tâches quotidiennes et l'aide aux activités sociales. La première catégorie prend en charge les seniors qui ont besoin d’aide pour se laver, s’habiller, se lever, se nourrir, se déplacer dans leur foyer, aller aux toilettes et se coucher. Pour l’aide dans les tâches quotidiennes, elle est axée sur les travaux ménagers, la livraison de repas, les courses, la préparation de repas, le linge, bricolage, le petit jardinage, la promenade d'animaux de compagnie, etc.

Si vous souhaitez recourir à l'aide à domicile pour personnes âgées pour le volet social, vous pouvez opter pour une aide aux activités sociales. Elle permet la prise en charge des procédures administratives, le suivi dans les activités de loisir, les visites en dehors du foyer, la vie sociale ainsi que la conduite du véhicule personnel. Toutefois, les aides à domicile ne concernent pas les soins médicaux, ni les opérations bancaires (excepté les cas de procuration).

Aide à domicile : comment en bénéficier ?

Pour bénéficier d’un service d’aide à domicile, vous avez le choix de procéder à un recrutement direct. Dans ce cas, le senior opte pour l’assistant de son choix et sera son employeur. De ce fait, il aura à gérer les questions d’ordre administratif et juridique (contrat de travail, bulletins de salaire, déclarations d'URSSAF, congés payés, etc). Pour faciliter les démarches, vous pouvez avoir recours au chèque emploi service universel.

La personne âgée peut également avoir recours à un mandataire. Ce qui lui décharge de toute procédure administrative et juridique, cependant, il garde son statut d’employeur. En contrepartie, il rémunère l’organisme selon un forfait mensuel en sus de l’aide à domicile. En dernier, il est possible d’opter pour les services d’une société prestataire. Cette option reste la plus pratique, puisque le prestataire est chargé de l'ensemble des démarches et détient le statut d’employeur. Ces services sont également facturés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.