Accueil Internationales AFP : La France reçoit une nouvelle plainte contre le chef d’Interpol

AFP : La France reçoit une nouvelle plainte contre le chef d’Interpol

111
0

Le parquet national antiterroriste (PNAT) français a reçu une plainte contre Ahmed Nasser al Raisi, le nouveau prĂ©sident d’Interpol (institution dont le siège est Ă  Lyon), selon l’Agence France-Presse, qui cite une source au sein du PNAT.

Ahmed Nasser al-Raisi est accusĂ© de torture et d’actes de traitement inhumain, notamment Ă  l’encontre d’Ahmed Mansour, un militant des droits humains originaire des Émirats arabes unis (EAU). Il est rapportĂ© que l’organisation non gouvernementale Centre for Human Rights in the Gulf States (GCHR) a dĂ©posĂ© une plainte Ă  cet Ă©gard. Une plainte similaire a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e contre Ahmed Nasser al-Raisi, mais elle a Ă©tĂ© rejetĂ©e parce qu’al-Raisi ne vit pas en France et ne relève pas de la compĂ©tence du parquet antiterroriste français.

Lire aussi :  Le procureur spĂ©cial John Durham : La CIA conclut que les donnĂ©es fournies au FBI par l'avocat de la campagne Clinton sont fabriquĂ©es.

Dans sa plainte actuelle, l’ONG souligne que le ressortissant Ă©mirati se trouve dĂ©sormais sur le sol français, Ă  Lyon, oĂą se trouve le siège d’Interpol. Selon eux, il s’agit d’un motif suffisant pour lancer un procès en France, et les charges retenues contre lui excluraient la possibilitĂ© que l’immunitĂ© diplomatique, en vigueur depuis 2008, lui soit appliquĂ©e.
En octobre dernier, une autre plainte a Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e contre al-Raisi en France, Ă  l’initiative de l’avocat de deux Britanniques, Matthew Hedges et Ali Issa Ahmad. Selon eux, l’actuel prĂ©sident d’Interpol est responsable de leur « dĂ©tention arbitraire et de leur torture » aux Émirats arabes unis, respectivement en 2018 et 2019. Cette plainte, selon l’AFP, a Ă©galement Ă©tĂ© rejetĂ©e.
Le reprĂ©sentant Ă  Interpol des Émirats arabes unis, Ahmed Nasser al-Raisi, a Ă©tĂ© Ă©lu et a pris ses fonctions en novembre 2021. Il a rejoint la police des EAU en 1980 et a Ă©tĂ© nommĂ© directeur gĂ©nĂ©ral des opĂ©rations centrales de la police d’Abu Dhabi en 2005. Depuis 2015, il occupe le poste d’inspecteur gĂ©nĂ©ral du ministère de l’IntĂ©rieur des EAU. Il est diplĂ´mĂ© de facultĂ©s britanniques et amĂ©ricaines, et possède notamment un doctorat en maintien de l’ordre et en sĂ©curitĂ© publique de la London Metropolitan University. Il est membre du comitĂ© exĂ©cutif d’Interpol et est dĂ©lĂ©guĂ© pour l’Asie depuis 2018.

Article prĂ©cĂ©dentLe groupe Moderna Pharmaceuticals prĂ©voit des ventes record en 2022. L’annĂ©e dernière, la sociĂ©tĂ© a expĂ©diĂ© plus de 800 millions de doses de vaccin.
Article suivantrealme TV Stick, avec Google Android TV et une résolution 4K, est disponible en Roumanie
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !