Accueil Divertissements Arts « Action through non-fiction for Ukraine », un programme spécial de films documentaires initié...

« Action through non-fiction for Ukraine », un programme spécial de films documentaires initié par Astra Film

287
0

Astra Film lance un programme spécial « Action through non-fiction for Ukraine » dans le contexte des récents événements en Ukraine. Les spectateurs de tout le pays auront accès à des films documentaires qui racontent des histoires réelles du pays voisin déchiré par la guerre. Les documentaires pourront être visionnés sur www.astrafilm.ro et le billet coûte 2 euros.

Le programme comprend trois films :  » The Distant Barking of Dogs  » de Simon Lereng Wilmont (2019) et deux documentaires de la réalisatrice ukrainienne Alina Gorlova.

Réalisateur : Simon Lereng Wilmont | 90 min | 2017 | Danemark, Suède | 19 prix internationaux

La directrice Alina Gorlova est restée à pour aider ses compatriotes.

Le programme comprend également deux films de la réalisatrice ukrainienne Alina Gorlova, qui a choisi de rester en Ukraine pour aider son pays et ses compatriotes en ces temps difficiles. Il s’agit de The rain will never stop (2022) et No obvious signs (2018).

Lire aussi :  L'artiste roumain Adrian Ghenie a dépassé les 10 millions de dollars aux enchères

« La pluie ne s’arrêtera jamais »

Réalisateur : Alina Gorlova | 102 minutes | 2020 | Ukraine, Lettonie, , Qatar | 10 prix internationaux

Le documentaire en noir et blanc « The Rain Will Never Stop » emmène le public dans un voyage puissant et visuellement captivant à travers le cycle sans fin de l’humanité en matière de et de paix. Andriy Suleyman, 20 ans, tente de s’assurer un avenir durable tout en faisant face aux terribles effets de divers conflits armés. De la guerre civile en Syrie aux combats en Ukraine, l’existence d’Andriy est marquée par l’éternelle alternance de la vie et de la mort.

« Pas de signes évidents »

Réalisateur : Alina Gorlova | 64 minutes | 2018 | Ukraine | 4 prix internationaux

Le film documentaire « No Obvious Signs » raconte l’histoire d’une femme qui revient de la guerre et s’efforce de retrouver une vie normale : elle consulte des psychologues, lutte contre le SSPT et les crises de panique. Le documentaire montre son parcours depuis le début de sa rééducation jusqu’à son retour au travail.

Lire aussi :  Un dessin de Michel-Ange a été vendu pour un montant record de 23 millions d'euros à Paris.

L’argent récolté lors de la projection des deux documentaires sera reversé à Alina Gordova, qui a choisi de rester à Kiev « avec des amis » après le début de l’invasion russe et qui dit avoir réalisé « l’ampleur de la catastrophe humanitaire dans la ville et dans d’autres villes d’Ukraine ». Il s’est donc engagé dans des actions humanitaires, avec des organisations de bénévoles. « Nous ne paniquons pas. Nous essayons de nous organiser et d’empêcher au moins certaines des conséquences de cette guerre », déclare Alina Gorlova.

Le programme « Action through non-fiction for Ukraine » est une initiative d’Astra Film et d’ANM Astra.

Article précédentLa route d’évacuation des civils de Mariupol a été minée pendant le week-end, rapporte la Croix-Rouge. Les itinéraires d’évacuation proposés lundi par Moscou mènent en Russie et au Belarus
Article suivantLes premières photos de la Lune de 1969 sont vendues aux enchères au Danemark.
Nouvelle journaliste chez The Inquirer, adepte des jeux vidéos, et de la pâtisserie dans la vie de tous les jours, je vous partage ici mes actualités que je juge importantes de relayer !