A la découverte des galets de recharge par induction

0 51

De petits appareils capables de recharger vos Smartphones connaissent une embellie notable ces dernières années. Il s’agit des galets de recharge par induction sans fil. Me direz-vous, de quoi s’agit-il ?

Un galet de recharge à induction, Késako ?

Ce petit appareil à l’apparence simple et élégant est en vérité un chargeur de batterie de téléphone portable par induction. Il faut bien évidemment avoir un téléphone compatible induction pour pouvoir le recharger.

La gamme des smartphones compatible est plutôt large, pour les modèles de chez Samsung, cela va du S8 au S6 Edge + pour le modèle le moins récent, pour Iphone espérez pouvoir utiliser QiStone+ à partir d’un Iphone 5s minimum. Les autres constructeurs ne sont pas oubliés comme Google Pixel, la gamme des Nexus 4,5,6,7, Pixel XL, la liste exhaustive des smartphones compatible est disponible sur le site du fabricant et du revendeur dans les caractéristiques techniques. L’un d’entre-eux a su attirer notre attention, il s’agit du QiStone+.

Choisir son galet de recharge

Le QiStone+ est réputé robuste mal son apparence. En règle générale, les chargeurs de téléphones ou les batteries portables externes sont particulièrement mis à rude épreuve et subissent couramment toute sorte de chocs au quotidien, c’est pourquoi la robustesse est un élément clé pour ce genre d’appareil portatif, mieux vaut l’avoir en main en magasin avant de le commander en ligne.

Ce chargeur à induction utilise le standard Qi sans fil. Pour fonctionner avec votre portable, il faut que celui-ci soit équipé d’un récepteur Qi ; celui-ci peut-être intégrer à l’intérieur du smartphone comme le modèle Nexus 6 ou alors disposer de ce récepteur à l’extérieur du compartiment sous forme de patch (iQi Mobile). Il est possible également de recharger deux téléphones portables en même temps : l’un se recharge à l’aide du récepteur Qi et l’autre classiquement avec le câble de charge USB.

Une batterie par induction pour quelle capacité de charge ?

La capacité de charge du QiStone+ s’élève à 4000 mAh ce qui reste somme toute largement suffisant pour charger une batterie lithium d’un smartphone. Pour les autres fonctionnalités du QiStone+, le chargeur à induction dispose d’un interrupteur tactile sensible activable par une simple pression, même chose pour l’éteindre. Pas de bouton veille, celle-ci se déclenche au bout de 30 secondes après la dernière activité du chargeur.

L’efficacité de la charge est variable selon que vous utilisez le récepteur Qi de charge ou le câble micro-USB. La première peut connaître une perte d’efficacité moyenne d’environ 25% à cause de facteurs thermiques ambiant notamment en raison de la température de la pièce ou si vous êtes un amateur de sports connectés et que vous le transportez dehors au cours d’une séance de footing par exemple, la perte d’efficacité en charge peut se ressentir.

Cependant, la charge usb sans induction est fiable à 100% sauf détérioration du câble qui peut entraîner des coupures dans votre chargement. Ne vous attendez pas à un chargement strictement continu de votre batterie mais avec une marge d’erreur de 25% d’efficacité de charge, c’est 25% du temps perdu sur le temps de charge théorique, ce qui ne fait en réalité que quelques minutes, rien de préjudiciable pour l’efficacité générale de notre élégant chargeur de smartphone à induction. Pour espérer avoir la meilleure charge possible, il faut également positionner correctement votre smartphone sur votre galet, c’est un facteur à prendre en compte par rapport au taux d’efficacité de charge.

La taille du galet est de 105 x 72 x 20 mm, donc relativement petit et très maniable. Sa prise en main est agréable et fait penser à un véritable galet. Le téléphone se pose très bien dessus et glisse parfaitement lors de la récupération, mais il faut veiller à poser votre chargeur sur une surface plane car votre smartphone pourra avoir tendance à bouger ou à glisser hors du chargeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.