Accueil Dernières minutes ! À deux pas de la Roumanie, Vladimir Poutine menace l’UE de représailles...

À deux pas de la Roumanie, Vladimir Poutine menace l’UE de représailles « militaires et techniques » dans le cadre des tensions avec l’Ukraine.

47
0

Le président russe Vladimir Poutine a menacé mardi de représailles « militaires et techniques » si ses rivaux occidentaux ne cessent pas leurs politiques que la Russie dénonce comme menaçantes, dans un contexte de tensions croissantes au centre desquelles se trouve l’Ukraine, rapporte l’AFP, selon news.ro.

« En cas de poursuite de la ligne très clairement agressive de nos collègues occidentaux, nous prendrons des mesures militaires et techniques appropriées en guise de représailles », a menacé Poutine dans un discours devant des responsables de l’armée et du ministère de la Défense russes.

« Le renforcement aux frontières de la Russie des groupes militaires des États-Unis et de l’OTAN et l’organisation de manœuvres militaires de grande envergure sont une source d’inquiétude », a-t-il dénoncé.

Lire aussi :  L'armée russe annonce le retrait de 10 000 soldats de la frontière avec l'Ukraine.

M. Poutine lance ces accusations à un moment où l’Occident, en revanche, accuse le Kremlin de masser des dizaines de milliers de soldats à la frontière avec l’Ukraine en vue d’une offensive.

Dans ce contexte, Vladimir Poutine a souligné la nécessité, selon lui, que les États-Unis et l’OTAN offrent des garanties de sécurité à la Russie en signant des traités russes interdisant toute expansion future de l’Alliance de l’Atlantique Nord.

M. Poutine avait déjà transmis cette demande à son homologue américain Joe Biden lors d’un sommet virtuel au début du mois de décembre, puis il a publié deux projets de traités à cet effet à la fin de la semaine dernière.

Lire aussi :  Étude Kaspersky : 48 % des parentsutiliser des applications de contrôle parental

Même si Moscou obtenait satisfaction, ce serait loin d’être suffisant, estime Vladimir Poutine.

Le chef du Kremlin accuse les États-Unis de se retirer des traités qu’ils signent quand cela les arrange et de violer le droit international en exigeant que les autres s’y conforment.

« Nous sommes fatigués de cette manipulation », dénonce Vladimir Poutine.

Article précédentLa fille du prince Harry, Lilibet, fait ses débuts en public sur une photo de carte de Noël.
Article suivantElina Svitolina : Je serais d’accord même si on me disait que je devais faire un troisième tir
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !