Accueil Dernières minutes ! Internationales 110 000 faux certificats Covid-19 ont été découverts en France. De plus...

110 000 faux certificats Covid-19 ont été découverts en France. De plus en plus de pays sont confrontés à ce problème

50
0

110 000 certificats COVID-19 contrefaits ont été découverts en France. Des centaines de personnes ont été arrêtées après que 400 enquêtes aient été lancées. De plus en plus de pays sont confrontés à des problèmes similaires.

Les fonctionnaires français l’admettent : les médecins et les infirmières, qui ont accès au système de délivrance des certificats, sont impliqués dans la falsification des certificats, alors qu’ils risquent jusqu’à 5 ans de prison.

Dans une déclaration à la télévision publique France 2 jeudi, le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré que plus de 100 interrogatoires ont été menés à ce jour et que certaines personnes ont déjà été condamnées. « Le problème des faux passeports sanitaires est qu’ils impliquent souvent la complicité d’un médecin ou d’une infirmière, ce qui est très difficile à prouver », a expliqué M. Darmanin.

Lire aussi :  À deux pas de la Roumanie, Vladimir Poutine menace l'UE de représailles "militaires et techniques" dans le cadre des tensions avec l'Ukraine.

Tout comme le titulaire du portefeuille de la santé, Olivier Véran, le ministre français de l’intérieur s’est dit favorable à un traitement indulgent pour les citoyens qui détiennent un tel faux certificat mais veulent se faire vacciner pour être en règle, rapporte Agerpres.

Le gouvernement français réunira vendredi le Conseil de défense sanitaire afin d’envisager de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie, notamment dans le contexte de la menace que représente la variante Omicron du coronavirus. Pour l’instant, l’accès à la France a été sévèrement restreint pour les personnes venant du Royaume-Uni, où cette variante hautement contagieuse s’est répandue de manière inquiétante.

Lire aussi :  ANALYSE IntentionsLes intentions de la Russie en Ukraine au centre de la discussion de mardi entre Biden et Poutine

De son côté, la Deutsche Welle écrit que les pharmaciens se plaignent d’une avalanche de faux permis de santé et qu’ils sont très difficiles à contrôler. Ils ont apparemment des tampons et des signatures légales.

Les autorités italiennes ont également annoncé le mois dernier qu’elles avaient retrouvé la trace d’un jeune homme qui avait fait fortune en vendant de faux certificats de vaccination, une activité dans laquelle il s’est associé à des pirates informatiques russes, avec l’aide desquels il a gagné des dizaines de milliers d’euros en quelques mois et acheté des articles de luxe.

Article précédentLa Chine injecte 188 milliards de dollars dans l’économie pour contrer la crise immobilière d’Evergrande
Article suivantMourinho fait le ménage à l’AS Roma. Qui l’entraîneur portugais a mis sur la liste noire
Digital Nomad depuis 5 ans, en charge de la rédaction du site média The Inquirer, nous sélectionnons pour vous les dernières actualités économiques et internationales de manière indépendante et transparente !